Yves Bonnefoy. Poésie et dialogue

Pour les 90 ans d’Yves Bonnefoy, des chercheurs européens, américains et asiatiques présentent des textes en hommage à la poésie d’Yves Bonnefoy.

Pour les 90 ans d’Yves Bonnefoy, des chercheurs européens, américains et asiatiques mettent à l’épreuve dans le présent ouvrage l’idée que la poésie d’Yves Bonnefoy, dans son écriture comme dans sa pensée, est moins expression de soi – comme le voudrait traditionnellement le lyrisme – que fondamentalement dialogue:

– dialogue avec autrui (étudié dans la perspective d’une éthique et d’une poétique)

– dialogue avec la pensée (mythologie, histoire des religions, philosophie, science)

– dialogue avec les poètes (au premier plan desquels, Shakespeare)

– dialogue avec les artistes (peintres, sculpteurs, photographes, musiciens)

S’ajoutent à ces études les témoignages d’écrivains, de traducteurs, de peintres sur leur dialogue avec Yves Bonnefoy, ainsi qu’un entretien avec Yves Bonnefoy. Un essai inédit d’Yves Bonnefoy sur Hofmannsthal complète l’ensemble.

Ont participé à cet ouvrage:

Stefano Agosti, Gabrielle Althen, Sara Amadori, Anne Atik, Silvia Baron Supervielle, Stéphane Barsacq, Béatrice Bonhomme, Yves Bonnefoy, Pierre Boulez, Arnauld Brejon de Lavergnée, Laurence Breysse-Chanet, Pierre Brunel, Arnaud Buchs, Michel Deguy, Pierre Dhainaut, Pascale Drouet, Elisabeth Edl, Chiara Elefante, Michèle Finck, Marik Froidefond, Marie-Annick Gervais-Zaninger, Sophie Guermès, Yvon Inizan, Edward K. Kaplan, Naïm Kattan, François Lallier, Daniel Lançon, Michela Landi, Yves Leclair, Alain Lévêque, Florence de Lussy, Alain Madeleine-Perdrillat, Nicholas Manning, Patricia Martinez, Wolfgang Matz, Stéphane Michaud, François Montmaneix, George Nama, Jean-Jacques Nattiez, John Naughton, Patrick Née, Patricia Oster-Stierle, Farhad Ostovani, Yves Peyré, Livane Pinet-Thélot, Jacqueline Risset, Hoyt Rogers, Anthony Rudolf, Fabio Scotto, Michael Sheringham, Sigeru Simizu, Richard Stamelman, Salah Stétié, John Taylor, Jérôme Thélot, Gérard Titus-Carmel, François Trémolières, Tatiana Victoroff, Patrick Werly, Marlène Zarader, Patrick Zeyen.

Michèle Finck, Patrick Werly – Entretien avec Yves Bonnefoy : La poésie et le besoin de dialogue

I – Éthique du dialogue

Pierre Boulez – Texture de l’idée ;
Michael Sheringham – « L’heure présente » : invocation, amitié, ressourcement ;
Arnaud Buchs – Un dialogue critique ;
Patricia Martinez – Poésie et communauté ;
Daniel Lançon – Les Entretiens au cœur de la poétique d’Yves Bonnefoy ;
Pierre Brunel – La chance d’un dialogue. La poésie et l’Université ;
Patrick Werly – Dialogue, comparaison et débat dans la pensée d’Yves Bonnefoy.

II – Dialogue avec la pensée : mythologie, histoire des religions, philosophie, science

Patrick Née – Psyché aujourd’hui ;
Sophie Guermès – Yves Bonnefoy et Rome ;
Stéphane Barsacq – Au soleil de Plotin ;
Nicholas Manning – « Un approfondissement en spirale » : Yves Bonnefoy et la dialectique de l’alogon ;
Yvon Inizan – « L’acte comme point de départ » ;
Stefano Agosti – Douve et Michel Foucault ;
Jérôme Thélot – Yves Bonnefoy et l’époque de la science.

III – Dialogue avec les poètes français et étrangers

Michel Deguy – Yves Bonnefoy & Baudelaire ;
Béatrice Bonhomme – Mémoire d’une présence : dialogue entre Yves Bonnefoy et Pierre Jean Jouve ;
Yves Peyré – Le rêve de Shakespeare ;
Hoyt Rogers – Yves Bonnefoy : le regard tardif ;
Livane Pinet-Thélot – Hamlet père & fils ;
Pascale Drouet – L’heure présente et Hamlet : dialoguer, dialoguer encore avec Shakespeare ;
Sara Amadori – L’épreuve du dialogue entre Bonnefoy et Shakespeare : un rapport de paternité et de filiation ;
Jacqueline Risset – Dialogue avec le paysage ;
Chiara Elefante – Le « lien musaïque » : mémoire, oubli et traduction poétique dans le dialogue entre Yves Bonnefoy et Jacqueline Risset ;
Stéphane Michaud – Yves Bonnefoy et Paul Celan ;
Patricia Oster-Stierle – La surprise de l’Os de Seiche. L’objet trouvé chez Valéry, Duchamp, Montale et Yves Bonnefoy ;
Laurence Breysse-Chanet – « Le nom qui consume le livre ». Notes pour un dialogue entre Yves Bonnefoy et le poète espagnol Antonio Gamoneda ;

IV – Dialogue avec les artistes : peinture, sculpture, photographie, musique

Alain Madeleine-Perdrillat – Yves Bonnefoy en quête de Nicolas Poussin ;
François Trémolières – L’éveil ;
Arnauld Brejon de Lavergnée – Rome 1600 et 1630 ;
Tatiana Victoroff – « Le retour possible à la condition de Lumière » : dialogue entre Yves Bonnefoy et Anna Akhmatova autour de l’œuvre de Chagall ;
Fabio Scotto – Yves Bonnefoy et Alberto Giacometti : voir le noir ;
Florence de Lussy – « L’abîme entre être et apparence ». En pensant à Ubac ;
Marik Froidefond – Sur ce rivage de sable et d’herbe. Yves Bonnefoy et Gérard Titus-Carmel ;
Richard Stamelman – « Étrange fleur / Que ce débris d’une photographie ! » : Yves Bonnefoy et les photographes ;
Marlène Zarader – Le poète, le photographe et la nuit ;
Michela Landi – « À l’impossible tenu » : sur l’alliance de la poésie et de la musique ;
Jean-Jacques Nattiez – Un dialogue virtuel entre Richard Strauss, Friedrich Nietzsche et Yves Bonnefoy ;
Michèle Finck – Yves Bonnefoy et Mahler : Lecture des variations sur « L’Adieu » du Chant de la terre dans « À la voix de Kathleen Ferrier », « Mahler, le chant de la terre » et « Il descend de cheval ».

V – Poétique du dialogue

François Lallier – L’aube du sens ;
Yves Leclair – Sous le signe de Jean Sauveterre ;
Alain Lévêque – La conscience dans les pierres ;
Marie-Annick Gervais-Zaninger – Le jardin, hortus non conclusus ;
Gabrielle Althen – Réflexions autour d’un mot ou la proximité du prochain chez Yves Bonnefoy ;
Patrick Zeyen – Le Dialogue avec l’Obscur dans l’œuvre d’Yves Bonnefoy ;
Salah Stétié – Les enfances Bonnefoy ;
Pierre Dhainaut – « Oui, par l’enfant » et pour l’enfant. Yves Bonnefoy et l’enseignement de la poésie.

VI – Témoignages d’un dialogue : traducteurs, écrivains, artistes

Sigeru Simizu – Poésie, cette espérance ;
Anthony Rudolf – Cinquante ans de conversation ;
John Naughton – Instantanés ;
Elisabeth Edl et Wolfgang Matz – La liberté de la forme. Les sonnets d’Yves Bonnefoy ;
Chouchanik Thamrazian – La voix de la traduction ;
Silvia Baron Supervielle – Le désir d’être ;
Anne Atik – Pour Yves Bonnefoy ;
François Montmaneix – Dans le poème de « L’Être au monde » ;
John Taylor – L’heure passée, l’heure présente ;
Naïm Kattan – Yves Bonnefoy ;
Edward K. Kaplan – Paroles de présence : Bonnefoy et Kierkegaard ;
Farhad Ostovani – Rencontrer Yves Bonnefoy ;
George Nama – Yves Bonnefoy ;
Gérard Titus-Carmel – Illustrant Pétrarque ;
Yves Bonnefoy – Hofmannsthal et la poésie.

Sous la direction de : Finck Michèle, Werly Patrick
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 720
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm
CLIL : 3435 - LITTÉRATURE GÉNÉRALE
THEMA : D et F

46,00  TTC

Sous la direction de : Finck Michèle, Werly Patrick
Collection :
Thématique(s) :
Date de parution : 02/04/2012
Nombre de pages : 720
EAN : 9782868204950

Voir également

Recherches germaniques hors-série n°19/2024

Recherches germaniques hors-série n°19/2024

Naturaliser les arts ? Anthropologie et esthétique depuis 1850
Hahn Marcus, Petereit Elisabeth, Rot Avraham, et Trautmann-Waller Céline
Une analyse des relations réciproques entre art et lois de la nature, et du rôle de l’art dans la sphère sociale et politique depuis le XIXe siècle.
L’instant critique du contemporain

L’instant critique du contemporain

Grenouillet Corinne
Une histoire vivante de la critique littéraire dans la presse grand public du XIXe au XXIe siècle, doublée d'une discussion sur l'évolution de la notion de « littérature contemporaine ».
L’amitié dans la littérature de voyage

L’amitié dans la littérature de voyage

Usages et représentations (XVIIIe-XXe siècle)
Bourguinat Nicolas et Dziub Nikol
Entre histoire et littérature, une exploration du rôle et de la place de l'amitié dans la littérature de voyage du XVIIIe au XXe siècle.
« Nous nous en allons aux cyclones »

« Nous nous en allons aux cyclones »

Anthologie d’écrits de femmes exilées au XIXe siècle
Dupont Alexandre
De la Révolution française aux révolutions russes, de Louise Michel à Jenny Marx, nombreuses sont les femmes qui ont dû partir pour l’exil. Leurs textes révèlent des militantes actives qui ne sont pas parties seulement pour suivre leurs pères ou leurs maris, mais bien parce qu’elles étaient des actrices politiques à part entière.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.