L’empire de la presse

Une étude de la presse coloniale française entre 1830 et 1880

L’étude des périodiques parus dans les territoires coloniaux français (1830-1880) permet de comprendre comment la presse a contribué à la fabrication d’une identité coloniale complexe. Une des premières analyses systématiques de cette littérature en situation.

Que pouvaient lire les coloniaux entre 1830 et 1880 en dehors des livres — rares et souvent chers — qui leur parvenaient ? Leurs journaux, leur « presse coloniale » qui n’est pas celle de la métropole : le périodique officiel, publié sur les presses du gouvernement, mais aussi quelques titres privés, tous nourris d’échanges avec la métropole autant que de publications originales. La comparaison de périodiques importants parus dans les territoires coloniaux français sur la cinquantaine d’années qui va de la conquête d’Alger aux lois sur la presse de la IIIe République permet de mieux comprendre la colonisation sous l’aspect de ce phénomène textuel matérialisé dans la presse, et qui a créé, par la temporalité du journal colonial, une identité coloniale complexe. Une approche littéraire complète des textes médiatiques coloniaux offre une entrée dans cette littérature en situation, jusqu’ici souvent négligée.

Note au lecteur Préface Introduction. Une presse coloniale non métropolitaine PREMIÈRE PARTIE. LE JOURNAL COLONIAL Une mosaïque de journaux coloniaux Les auteurs et leurs signatures « Tu t’imagines, mon cher ami » : la réception du journal colonial DEUXIÈME PARTIE. LA PRESSE ET LE TERRITOIRE L’éloignement colonial (D)écrire en mouvement L’identité des territoires coloniaux TROISIÈME PARTIE. LE COLONIAL ET SES AUTRES Le mythe de la rencontre coloniale La presse coloniale et l’écriture de l’histoire Grossir le trait : une esthétique coloniale ? Le genre des textes médiatiques et l’identité coloniale Conclusion. Replacer le journal colonial dans la bibliothèque Bibliographie
Écrit par : Demougin Laure
Préface de : Thérenty Marie-Ève
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 426
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm

35,00  TTC

Écrit par : Demougin Laure
Date de parution : 18/11/2021
Nombre de pages : 426
EAN : 9791034401062

Voir également

Recherches germaniques hors-série n°19/2024

Recherches germaniques hors-série n°19/2024

Naturaliser les arts ? Anthropologie et esthétique depuis 1850
Hahn Marcus, Petereit Elisabeth, Rot Avraham, et Trautmann-Waller Céline
Une analyse des relations réciproques entre art et lois de la nature, et du rôle de l’art dans la sphère sociale et politique depuis le XIXe siècle.
L’instant critique du contemporain

L’instant critique du contemporain

Grenouillet Corinne
Une histoire vivante de la critique littéraire dans la presse grand public du XIXe au XXIe siècle, doublée d'une discussion sur l'évolution de la notion de « littérature contemporaine ».
L’amitié dans la littérature de voyage

L’amitié dans la littérature de voyage

Usages et représentations (XVIIIe-XXe siècle)
Bourguinat Nicolas et Dziub Nikol
Entre histoire et littérature, une exploration du rôle et de la place de l'amitié dans la littérature de voyage du XVIIIe au XXe siècle.
« Nous nous en allons aux cyclones »

« Nous nous en allons aux cyclones »

Anthologie d’écrits de femmes exilées au XIXe siècle
Dupont Alexandre
De la Révolution française aux révolutions russes, de Louise Michel à Jenny Marx, nombreuses sont les femmes qui ont dû partir pour l’exil. Leurs textes révèlent des militantes actives qui ne sont pas parties seulement pour suivre leurs pères ou leurs maris, mais bien parce qu’elles étaient des actrices politiques à part entière.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.