Théâtre et Métathéâtre dans l’œuvre de Luis Riaza

Partant du postulat de Michel Vinaver selon lequel comprendre une œuvre dramatique, c’est comprendre son mode de fonctionnement dramaturgique, cet ouvrage propose une analyse des différentes formes de métathéâtralité qui sont le fondement du processus créatif chez Luis Riaza…

Partant du postulat de Michel Vinaver selon lequel comprendre une œuvre dramatique, c’est comprendre son mode de fonctionnement dramaturgique, cet ouvrage propose une analyse des différentes formes de métathéâtralité qui sont le fondement du processus créatif chez Luis Riaza, en particulier dans les quatre pièces qui constituent son « cycle du pouvoir ».

L’œuvre de Luis Riaza Garnacho (Madrid, 1925) s’inscrit en effet dans une forme d’anti-théâtre qui, depuis Calderón et Shakespeare, en passant par Pirandello, Beckett et Genet, s’ingénie à confondre, mélanger et estomper les frontières entre vie et théâtre. Avec celles de Francisco Nieva et de Miguel Romero Esteo cette œuvre appartient au « Nuevo Teatro » des années 1960-1970, né de la volonté de battre en brèche le réalisme anachronique de la scène espagnole de l’époque. L’œuvre dramatique et poétique de Riaza, qui s’inscrit dans une modalité cérémonielle et procède au démontage et au recyclage permanent des dramaturgies du passé, du mystère médiéval au théâtre de l’absurde, en passant par la comedia, le drame romantique ou l’esperpento, est sans doute l’une des plus riches et des plus originales du répertoire espagnol contemporain depuis Valle-Inclán.

I. Portrait de dame au petit chien
1. Analyse de la pièce selon la méthode Vinaver
Analyse du fragment initial
2. Le théâtre dans le Théâtre
Généralités
Un dispositif régi par la mise en abyme

3. La Cérémonie
La mise en abyme rituelle ou le rituel mis en abyme
Le temps du rite
Le rituel de la transgression

4. Jouer le jeu
L’espace dans l’espace
La représentation dans la représentation
Le rôle du rôle

5. L’intertexte
L’intertexte dans Retrato de Dama…
Un cas particulier : l’intertexte biblique

II. Le cycle du pouvoir : étude sémiologique
1. La récurrence du signe : aspects théoriques
2. Structure dramatique et thématique
Le destinateur
Le thème
Une action « méta-théâtrale »

3. Le système des personnages
Schéma relationnel et actantiel
Les personnages : la symbolique onomastique
L’indétermination sexuelle
Animalisation et réification
Expression corporelle : mimique, geste, mouvement et ton
Apparences extérieures : maquillage, coiffure, costume

4. L’espace
Espace scénique, espace dramatique
Mobilité de l’espace et du décor
Décor – Éclairage – Objets – Accessoires

5. Le temps
6. Un signe de choix : la langue
Un langage « irréaliste »
Tours et détours du langage
Contraste du signe, contraste structurel
Passage baroque
Hyperbates, chiasmes, néologismes
Diminutifs, augmentatifs et autres formes de suffixation
La répétition et l’autoréférence dans Portrait…
De l’intertexte théologal à l’interthéâtre « sacramental »
Conclusion

Traduction : 

Portrait de dame au petit chien
. Drame de la dame se pourrissant

Texte de Luis Riaza (Traduction de Carole Egger)

Glose de l’auteur sur la présente comédie et quelques parenthèses presque autobiographiques ;
Suggestions en vue d’une éventuelle mise en scène ;
Portrait de dame au petit chien.

Annexes
Annexe 1 : Retrato de dama con perrito… 35 ans plus tard
Annexe 1 : Notice bibliographique de Luis Riaza
Annexe 3 : Bibliographie critique sur l’œuvre de Luis Riaza
Annexe 4 : Traductions
Annexe 5 : Représentations
Annexe 6 : Méthode d’approche du texte théâtral Michel Vinaver

Écrit par : Egger Carole
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 282
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm
CLIL : 3435 - LITTÉRATURE GÉNÉRALE
BISAC : LIT000000 et LIT013000
THEMA : ATD, D, DD, DS, DSG, et F

25,00  TTC

Écrit par : Egger Carole
Collection : Hamartia
Thématique(s) :
Date de parution : 19/01/2015
Nombre de pages : 282
EAN : 9782868205872

Voir également

Lire le théâtre

Lire le théâtre

Pratiques et théories de la lecture du théâtre français des XVIe et XVIIe siècles
Berrégard Sandrine
Une plongée dans l’analyse des différentes pratiques de lecture du théâtre français des XVIe et XVIIe siècles à travers le regard de diverses catégories de lecteurs.
ReCHERches n°31/2023

ReCHERches n°31/2023

Identidades en el Teatro Iberoamericano del Siglo XXI
Toledo Albornoz Gonzalo et Tortosa Pujante Belén
Ce numéro traite les questionnements actuels du théâtre hispanique et lusophone dans un contexte de globalisation culturelle, de crises de l’identité et de la forme artistique.
Un jour de l’année

Un jour de l’année

Un giorno dell'anno
Pesenti Rossi Erik
Un jour de l'année, s'inspire d'un fait réel vécu par Saverio Montalto, ami de l'écrivain. En novembre 1940, Montalto tue sa sœur et blesse le mari de celle-ci, issu d'une famille violente. La Cava analyse a posteriori ces faits et tente de les comprendre, dans une perspective de synthèse intérieure.
ReCHERches n° 25/2020

ReCHERches n° 25/2020

Mentir au théâtre
Amo Sánchez Antonia, Coste David, et Reck Isabelle
Quel rôle joue le dispositif (men)songer qu'est le théâtre, dans l'appréhension d'une réalité du monde ? Ce volume propose dix articles sur les théâtres des XXe et XXIe siècles d'Espagne, d’Italie, de France et de l’Afrique noire francophone, et trois textes de deux auteurs dramatiques espagnols qui explorent cette question du mensonge.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.