SCOLIA n°28/2014

Actes rassurants, actes menaçants : sémantique et pragmatique de l’interaction verbale

L’objectif de ce numéro est d’argumenter et illustrer une approche complémentaire à celles, bien connues et reconnues en pragmatique, de l’interaction verbale : une sémantique de l’interaction verbale susceptible de rendre compte des représentations…

L’objectif de ce numéro est d’argumenter et illustrer une approche complémentaire à celles, bien connues et reconnues en pragmatique, de l’interaction verbale: une sémantique de l’interaction verbale susceptible de rendre compte des représentations des actes de langage et des savoirs langagiers déclaratifs concernant leur réalisation linguistique, dans différents contextes culturels et linguistiques. Dans cette double perspective théorique, le numéro propose l’analyse de plusieurs actes de langage dans une zone d’expérience humaine sensible, celle de la manifestation et/ou de la provocation des affects positifs (actes rassurants) et des affects négatifs (actes menaçants).

Olga Galatanu, Abdelhadi Bellachhab et Ana-Maria Cozma – Présentation ;

Olga Galatanu – Les interfaces d’une sémantique de l’interaction verbale : la complexité sémantico-pragmatique des actes rassurants ;

Catherine Kerbrat-Orecchioni – Actes ‘menaçants’ (FTA) et actes ‘anti-menaçants’ (FFA) dans les débats présidentiels ;

Abdelhadi Bellachhab – De la complexité ontologique dans la conceptualisation des actes de langage : des représentations aux réalisations ;

Ana-Maria Cozma – Fonctions illocutionnaires de l’adverbe trop. Approche sémantico-argumentative ;

Stephanie Doyle-Lerat – Un rappel rassurant ou menaçant ? Le rôle des facteurs contextuels ;

Sabine Lehmann – L’acte discursif RASSURER : représentation sémantique et mécanismes discursifs en diachronie ;

Bert Peeters – On va s’arranger / On s’arrangera. Étude ethnophraséologique de deux actes (généralement) rassurants ;

Xiaoxiao Xia – Les actes de langage « menaçants » et « rassurants ». Étude sémantique contrastive français/chinois.

Comptes rendus
Dominique Huck, Georges Kleiber, Liliane Koecher

Numéro Numéro 28
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 196
Dimensions (Lxl) : 20.5 x 14.5 cm
CLIL : 3147 - Linguistique, Sciences du langage
THEMA : C, GTC, et JNA

16,00  TTC

Revue : SCOLIA
Thématique(s) :
Mots clefs :
Date de parution : 01/09/2014
Nombre de pages : 196
EAN : 9782868205834

Voir également

SCOLIA n°38/2024

SCOLIA n°38/2024

Les marqueurs de discours. Aspects théoriques
Anscombre Jean-Claude
Une étude sur les marqueurs de discours, à savoir les mots et expressions qui sont utilisés pour structurer le discours, et leur hétérogénéité en particulier sur le plan morphologique.
SCOLIA n° 37/2023

SCOLIA n° 37/2023

Continuum linguistique et diachronie du français
Carlier Anne et Combettes Bernard
Les différentes contributions de ce dossier représentent la diversité des domaines dans lesquels la notion de continuum peut trouver sa pertinence : morphosyntaxe, mais également sémantique ou encore phonétique et phonologie.
RANAM n° 55/2022

RANAM n° 55/2022

Pronunciation Matters: Current Perspectives on Teaching and Learning L2 Phonology
Pukli Monika
The 10 articles in this issue approach teaching and learning phonology through different pedagogical projects in the fields of articulatory phonetics, sociophonetic variation or embodied cognition.
SCOLIA n° 36/2022

SCOLIA n° 36/2022

La question grammaticale. Points de vue et perspectives sur le discours scolaire et la progression curriculaire
Van Raemdonck Dan
Cinquante ans après le Plan de rénovation de l'enseignement du français à l’école élémentaire, quel bilan tirer ? Ce numéro propose quelques pistes diagnostiques et nous invite à revoir tant le discours grammatical à l’école que les pratiques pédagogiques et les stratégies didactiques.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.