Nuevo teatro español (1965-1978)

De l’enchantement textuel au désenchantement

Étude des univers dramaturgiques de L. Riaza, F. Nieva, A. Martínez Ballesteros et M. Romero Esteo, auteurs du « nuevo teatro español »: un théâtre de résistance et de subversion esthétiques et politiques dans le contexte du franquisme.

Ni école, ni courant clairement identifié, le « nuevo teatro español » rassemble un groupe hétérogène d’auteurs dramatiques espagnols nés entre 1922 et 1942-1944 qu’anime la volonté d’écrire un théâtre en liberté, théâtre de résistance et de subversion esthétiques et politiques, dans le contexte « agonique » de la dernière décennie du franquisme.

Les symboles, les valeurs, la langue et les rituels du franquisme sont particulièrement mis à mal dans des cérémonials sacrificiels et sadomasochistes, ludiques et parodiques, où la passion du pouvoir trouve à s’exprimer à travers les scénarios fantasmatiques les plus délirants et transgressifs. Au cours de véritables bacchanales théâtrales et linguistiques, ces auteurs mêlent les figures carnavalesques, christiques et dionysiaques comme conjuration du théâtre mortifère de la scène franquiste où les cérémonials se succèdent : cérémonials de l’auto-­glorification de l’autocrate, défilés commémoratifs (18 juillet), cérémonials sacrificiels (répression, torture, exécutions), scénographies urbaines et monumentales grandioses.

Défini tantôt comme théâtre underground, tantôt comme théâtre « symboliste », il est surtout un théâtre rituel grotesque néobaroque au ton blasphématoire et à l’esprit d’insolence et de désobéissance. Sont étudiés ici les univers dramaturgiques de quatre de ces auteurs qui participent à la fois de ces trois ordres esthético-politiques : Luis Riaza (1925), Francisco Nieva (1927), Antonio Martínez Ballesteros (1929) et Miguel Romero Esteo (1930).

I. Introduction — L’épiphanie du « nuevo teatro »
II. Jeux de transpositions néobaroques
III. « Nuevo teatro » ou « Le théâtre de la mort »?
IV. L’agônia du « père fondateur » dans les pièces du « cycle du pouvoir »
V. Du retour de l’Apocalypse à l’Apocalypse comme détour
VI. Les « pièces apocalyptiques » de Francisco Nieva
VII. Nosferatu et La señora Tártara, de Francisco Nieva. La mort comme dilapidation
VIII. Miguel Romero Esteo Pizzicato irrisorio y gran pavana de lechuzos ou La parabole de l’épiphanie et du squelette
IX. Rire et violence dans La trilogía contra la opresión d’Antonio Martínez Ballesteros
X. La fascination pour l’Auto sacramental
XI. En guise de conclusion — Avec la démocratie retrouvée, le désenchantement

Écrit par : Reck Isabelle
Numéro Numéro 1
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 234
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm

18,00  TTC

Écrit par : Reck Isabelle
Collection : Hamartia
Thématique(s) :
Mots clefs : ,
Date de parution : 04/10/2010
Nombre de pages : 234
EAN : 9782868204615

Voir également

Lire le théâtre

Lire le théâtre

Pratiques et théories de la lecture du théâtre français des XVIe et XVIIe siècles
Berrégard Sandrine
Une plongée dans l’analyse des différentes pratiques de lecture du théâtre français des XVIe et XVIIe siècles à travers le regard de diverses catégories de lecteurs.
ReCHERches n°31/2023

ReCHERches n°31/2023

Identidades en el Teatro Iberoamericano del Siglo XXI
Toledo Albornoz Gonzalo et Tortosa Pujante Belén
Ce numéro traite les questionnements actuels du théâtre hispanique et lusophone dans un contexte de globalisation culturelle, de crises de l’identité et de la forme artistique.
Un jour de l’année

Un jour de l’année

Un giorno dell'anno
Pesenti Rossi Erik
Un jour de l'année, s'inspire d'un fait réel vécu par Saverio Montalto, ami de l'écrivain. En novembre 1940, Montalto tue sa sœur et blesse le mari de celle-ci, issu d'une famille violente. La Cava analyse a posteriori ces faits et tente de les comprendre, dans une perspective de synthèse intérieure.
ReCHERches n° 25/2020

ReCHERches n° 25/2020

Mentir au théâtre
Amo Sánchez Antonia, Coste David, et Reck Isabelle
Quel rôle joue le dispositif (men)songer qu'est le théâtre, dans l'appréhension d'une réalité du monde ? Ce volume propose dix articles sur les théâtres des XXe et XXIe siècles d'Espagne, d’Italie, de France et de l’Afrique noire francophone, et trois textes de deux auteurs dramatiques espagnols qui explorent cette question du mensonge.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.