ReCHERches n° 10/2013

Scrivere altrove / écrire ailleurs

En 2010, le monde de la critique et des auteurs a fêté le 20e anniversaire de la naissance de la “littérature de la migration italophone”, selon une périodisation conventionnelle qui considère le début des années 1990 comme l’aube d’une nouvelle…

En 2010, le monde de la critique et des auteurs a fêté le 20e anniversaire de la naissance de la “littérature de la migration italophone”, selon une périodisation conventionnelle qui considère le début des années 1990 comme l’aube d’une nouvelle littérature écrite par des étrangers en italien, et donc non assimilable à celle produite par l’élite d’écrivains et lettrés des siècles passés. Cette nouvelle littérature est née grâce au flux des grandes migrations qui ont massivement touché l’Italie à partir de cette période. Durant ces deux décennies, on a beaucoup écrit et discuté autour de la définition de cette littérature et de ses caractéristiques. Aujourd’hui, on ressent le besoin profond de faire évoluer le débat vers une réflexion critique sur la qualité intrinsèque de cette littérature, à travers des études approfondies sur la singularité de chaque auteur. En effet, la variété et l’hétérogénéité d’une production qui est fruit de greffes et de mélanges linguistiques et culturels, nécessitent des analyses particulières pour chacune des œuvres.

Aujourd’hui, la période dans laquelle chacun a joué son rôle semble terminée: les auteurs, qui peut-être sans la distinction exotique de cette nouvelle étiquette n’auraient pas trouvé facilement un espace éditorial; les éditeurs, car certains ont trouvé une niche pour se distinguer et donc pour survivre; les chercheurs, qui ont approfondi un sujet comprenant plusieurs implications théoriques; et enfin, certains milieux politiques, qui ont utilisé ce phénomène pour créer des prix, des concours et des initiatives souvent douteuses et désinformées qui ont parfois malmené la crédibilité qualitative de ces nouvelles œuvres littéraires. Après vingt ans d’études et des débats, le moment est arrivé de changer de point de vue et de s’interroger sur le rôle, voire même sur la perspective de l’existence, des littératures nationales. Ce volume tente d’apporter quelques réponses à la question.

Sous la direction de : Frabetti Anna, Toppan Laura
Numéro Numéro 10
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 128
Dimensions (Lxl) : 24 x 16 cm
CLIL : 3435 - LITTÉRATURE GÉNÉRALE
THEMA : D et F

18,00  TTC

Sous la direction de : Frabetti Anna, Toppan Laura
Revue : ReCHERches
Thématique(s) :
Date de parution : 30/06/2013
Nombre de pages : 128
EAN : 9782354100544

Voir également

ReCHERches n° 28/2022

ReCHERches n° 28/2022

Exils et migrations dans l'aire romane : ruptures et fusions
Ouadi-Chouchane Ibtissam et Palomar Gregoria
Ce recueil est un hommage à Antonio Lozano, disparu en 2019, très sensible au problème des migrants et qui en fait les protagonistes de plusieurs de ses fictions. Les articles réfléchissent aux modes de fictionnalisation de l'exil dans le théâtre ou le roman contemporains et au témoignage qu’apportent la photographie et le cinéma documentaire.
ReCHERches n°27/2021

ReCHERches n°27/2021

Temps multiples au croisement des disciplines
Antonio Francesco et Egger Carole
Ce numéro questionne comment les pratiques artistiques participent d'un état de la connaissance qui inclut les derniers développements des sciences dures (physique, physique quantique, neurosciences, psychologie cognitive, etc.).
ReCHERches n° 26/2021

ReCHERches n° 26/2021

Canarias en el siglo XIX. Redes y sociabilidad(es)
Díaz Rodríguez Cristian et Le Brun Nathalie
Ce numéro de la revue ReCHERches est consacré à l'analyse des différents réseaux qui, au cours du XIXe siècle, ont coexisté aux îles Canaries ou pour lesquels l’archipel canarien a été la raison même de l’entrée, de la sortie ou du transit de personnes, de connaissances scientifiques et culturelles et de l’information en général.
ReCHERches n° 25/2020

ReCHERches n° 25/2020

Mentir au théâtre
Amo Sánchez Antonia, Coste David, et Reck Isabelle
Quel rôle joue le dispositif (men)songer qu'est le théâtre, dans l'appréhension d'une réalité du monde ? Ce volume propose dix articles sur les théâtres des XXe et XXIe siècles d'Espagne, d’Italie, de France et de l’Afrique noire francophone, et trois textes de deux auteurs dramatiques espagnols qui explorent cette question du mensonge.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.