Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n° 51/2022

Nietzsche : le projet de la Généalogie de la morale

Ce numéro est consacré à la Généalogie de la morale de Nietzsche, selon une hypothèse inédite : Et ce dernier, au lieu d’un « concept nouveau de généalogie », ne nous aurait pas plutôt présenté un projet de recherche collectif et interdisciplinaire sur « l’histoire de la morale réelle » ?

Ce numéro des Cahiers philosophiques de Strasbourg est consacré à la Généalogie de la morale de Nietzsche, selon une hypothèse de lecture qui se distingue des réceptions dominantes de l’ouvrage depuis 1962, notamment depuis le Nietzsche et la philosophie de Deleuze : on pose la question de savoir si Nietzsche, au lieu de former « le concept nouveau de généalogie », ne nous a pas plutôt présenté un projet de recherche collectif et interdisciplinaire sur « l’histoire de la morale réelle ». L’ouvrage de 1887 pourrait bien conserver de ce point de vue une étonnante pertinence pour les recherches contemporaines en sciences humaines.

Hommage à Jean-Luc Nancy

Anne Merker – Jean-Luc Nancy, 1940-2021

Jacob Rogozinski – Adieu à Jean-Luc Nancy

Gérard Bensussan – L’expérience de la liberté

Édouard Mehl – De Descartes à Nietzsche, et retour : les chaogitationes privatae de Jean-Luc Nancy

 

Nietzsche : le projet de la Généalogie de la morale

Emmanuel Salanskis & Anne Merker – Présentation

Andreas Urs Sommer – Une vue d’ensemble sur la Généalogie de la morale

Céline Denat – Nietzsche, penseur de l’histoire : du « sens historique » à l’exigence généalogique

Patrick Wotling – Le paradoxe des Éléments pour la généalogie de la morale

Marie-Andrée Ricard – L’exigence de la connaissance de soi dans la Généalogie de la morale

Quentin Landenne – La formation perspectiviste du « nous » dans la Généalogie de la morale

Emmanuel Salanskis – Un compagnon généalogiste de Nietzsche : Walter Bagehot

Anne Merker – Nietzsche, la morale et la Grèce : perspectives ouvertes par la Généalogie de la morale

 

Varia

Antonin Chambon – Messianisme, révolution et communauté : dialogue entre Levinas et Benjamin

Première édition
Langue : français
Dimensions (Lxl) : 20.5 x 14.5 cm
CLIL : 3126 - Philosophie
BISAC : PHI000000, PHI009000, et PHI046000

18,00  TTC

Sous la direction de : Merker Anne, Salanskis Emmanuel
Thématique(s) :
Date de parution : 17/05/2022
EAN : 9791034401116

Voir également

Ktèma n°48/2023

Ktèma n°48/2023

Traitement du passé et construction de la mémoire chez les auteurs de la Seconde Sophistique
Lenfant Dominique
Un dossier sur la Seconde Sophistique et son traitement du passé, qu’il soit mythologique ou historique.
Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n°54/2023

Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n°54/2023

La pensée allemande dans l’institution philosophique française (1830-1930)
Fedi Laurent et Bernard-Granger Sarah
Fichte, Hegel, Schelling, Lotze, Wundt, Nietzsche, Husserl, Scheler, Rickert, Weber, tous ces auteurs ont été lus, traduits, commentés et discutés en France. Avec quels effets ?
Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n°53/2023

Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n°53/2023

[Auto]biographies philosophiques
Mehl Édouard et Anne-Braun Alexis
De Descartes à Foucault, de Rousseau à Nietzsche, de Sartre à Hannah Arendt, les philosophes se sont souvent adonnés à l’autoportrait, que ce soit sur le mode de la confession intime, de l’introspection méditative ou de l’autobiographie dite « intellectuelle ». Mais quelle place devons-nous accorder à ces textes ?
Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n° 52/2022

Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n° 52/2022

Friedrich Schiller et l'idéalisme allemand
Blomme Henny, Cahen-Maurel Laure, et Wood David W.
Rassemblant neuf contributions inédites de spécialistes de langues française et anglaise, ce numéro interroge le rôle de médiateur joué par Schiller entre le criticisme kantien et l’idéalisme allemand (Fichte, Schelling, Hegel).

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.