L’autre, l’inconnu

Prix Louise Weiss de littérature

Placé sous le parrainage de Goran Petrović, le prix Louise Weiss de littérature (université de Strasbourg) a récompensé seize textes français, allemands et anglais, consacrés au thème de l’édition 2021 : « L’autre, l’inconnu ».

Placée sous le parrainage du grand écrivain serbe Goran Petrović, l’édition 2021 du prix Louise Weiss de littérature a récompensé seize textes originaux d’étudiantes et d’étudiants, dont trois textes en allemand et trois en anglais, traduits également par des étudiants de l’université. La richesse de ces œuvres tient non seulement à la diversité de leurs formes qui vont du récit au poème en passant par le genre épistolaire, mais aussi à leur capacité à interroger l’inconnu, l’inquiétante étrangeté qui nous fascine, les jeux de miroirs qui nous perdent et cet autre que nous sommes à nous-mêmes. Ces textes, chacun à leur manière, tentent de plonger « Au fond de l’Inconnu pour trouver du nouveau ! »

Avant-propos de Mathieu Schneider
Préface de Goran Petrović

Une image de la Place
Goran Petrović

 

PREMIÈRE PARTIE

Solitude féminine
Catherine Macchi

Kaléidoscope
Elena Richardot

L’Inconnu.e d’en face
Mathilde Obergfell

Lettres à un Inconnu
Marguerite Jamet

Parle l’étranger
Elias Levi-Toledo

Memorial Poem
Madeleine Peyrouse

Le Sanglier
Raphaëlle Lambert

HDT
Hugo Schill

La Fable des dragueurs de rue
Daniel Danan

Mon autre, cet inconnu que je ne suis pas
Louis Simon

 

DEUXIÈME PARTIE

The Cell-Tank
Auriane Boko

La Cellule
Auriane Boko, traduction de l’anglais par Clara Lupfer et Martin Petrowsky

For The Senate or The People
Anna-Lisa Lafay

Au nom du Sénat ou du peuple de Rome
Anna-Lisa Lafay, traduction de l’anglais par William Kutter

Hic Sunt Dracones
Ian Iracheta

Hic Sunt Dracones
Ian Iracheta, traduction de l’anglais par Margot Morant

 

TROISIÈME PARTIE

Strasbourg 2020
Nicole Berns

Strasbourg 2020
Nicole Berns, traduction de l’allemand par Anouk Rehder

Zuhause und Heimat
Lisa Haupt

Foyer et patrie
Lisa Haupt, traduction de l’allemand par Agathe Larouche et Marine El Hajji

Der Zeitlose
Olivier Nicolas

Le Promeneur assidu
Olivier Nicolas, traduction de l’allemand par Marine El Hajji

Première édition
Langue : français
Nombre de page : 226
Dimensions (Lxl) : 21 x 13 cm

10,00  TTC

Collection :
Date de parution : 18/11/2021
Nombre de pages : 226
EAN : 9791034401086

Voir également

Libres – Prix Louise-Weiss 2023

Libres – Prix Louise-Weiss 2023

Prix Louise Weiss de littérature
Les textes lauréats du 10e prix Louise-Weiss, le concours d'écriture de l’université de Strasbourg qui s'est tenu sous le double marrainage de la dramaturge ukrainienne, Neda Nejdana, et de la poétesse franco-allemande d’origine russe, Marina Skalova.
La Merveille

La Merveille

Prix Louise Weiss de littérature
L'édition 2022 du prix Louise Weiss de littérature était placée sous le parrainage du poète Jean-Michel Maulpoix. Seize nouvelles rédigées par des étudiant.e.s sur le thème de la merveille ont été récompensées par le jury, et sont donc publiées dans ce recueil.
Ailleurs, si proche

Ailleurs, si proche

Prix Louise Weiss de littérature
Sous le parrainage du grand écrivain espagnol, Víctor del Árbol, les seize textes de cette édition 2020, épousant tant la forme de la nouvelle que celle de la prose poétique, sont puissants à interroger la mémoire et l'identité, la proximité à l’autre, l’enfermement et la liberté, les frontières de l’humanité ou encore le visible et l’invisible.
Bleu, blue, blau

Bleu, blue, blau

Prix Louise Weiss de littérature
Parce que la création littéraire contemporaine décloisonne les frontières, l'édition 2019 du prix Louise Weiss s'est ouverte à tous les genres littéraires. L'infini de la couleur bleue a inspiré les lauréats qui, pour la première fois, pouvaient soumettre des textes en langues française, anglaise ou allemande.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.