Les voyages forment la jeunesse

Les boursières scientifiques David-Weill à la découverte du monde (1910-1939)

Ce volume offre une édition introduite, annotée et commentée des rapports de séjour de neuf femmes parties étudier à l’étranger grâce au financement du mécène David David-Weill. Ces documents apportent un nouveau regard sur les pratiques scientifiques dans le monde de l’entre-deux-guerres et sur la condition féminine au sein des élites savantes.

En 1909, le banquier David Weill lançait la première bourse de voyage permettant aux étudiants français, sans distinction de sexe, d’étudier un an à l’étranger. Cette porte ouverte sur l’Europe et sur le monde permit à une génération d’étudiantes – encore très minoritaires dans l’Université française – de découvrir le fonctionnement académique et la vie étudiante à l’étranger.

Ce volume regroupe neuf rapports de séjour rédigés par ces pionnières, nous offrant le témoignage de nouveaux savoirs, de pratiques de recherche et d’enseignement, mais aussi, plus généralement, de leurs impressions sur le monde de la première moitié du XXe siècle et sur la place nouvelle que les femmes y occupent.

À travers la mosaïque de pays et de disciplines qu’ils recouvrent – mathématiques, physique, chimie, biologie, géologie, économie –, ces documents offrent un nouveau regard sur les pratiques scientifiques dans le monde de l’entre-deux-guerres et sur la condition féminine au sein des élites savantes.

INTRODUCTION

David David-Weill et ses boursières
Antonin Durand, Paul Mayens et Lucie Rondeau du Noyer

Être une femme scientifique de 1910 à 1939
Un renouveau des mobilités étudiantes
Le discret M. David David-Weill
Une bourse de recherche dans les universités étrangères
D’un carton l’autre : les archives de la bourse David-Weill
L’élargissement du monde universitaire

 

TEXTES

Rapports de séjour des boursières scientifiques
Textes établis et annotés par Antonin Durand

Alice Lapotaire, séjour en physique à l’université de Cambridge, 1910-1911
Anna Carrier, séjour en physique à l’université de Genève, 1911-1912
Suzanne Lauzanne, séjour en mathématiques à l’université de Rome, 1919-1920
Madeleine Dorléac, séjour en chimie à l’université de Glasgow, 1922-1923
Marie-Louise Arnould, séjour en mathématiques, Italie, 1924-1925
Marcelle Philibert, séjour en géologie à l’université de Rome, 1925-1926
Fernande Coupin, séjour en anatomie et zoologie aux universités de Francfort, Bâle et Zurich, 1929-1930
Simone Mouchet, séjour en biologie à l’université de Montevideo, 1931-1932
Magdeleine Apchié, séjour en économie politique à l’université de Columbia (New York), 1935-1936

 

COMMENTAIRE

La mobilité étudiante au féminin
Antonin Durand

Un genre genré : les attentes du rapport de séjour
Les conditions matérielles du voyage féminin
Les boursières dans la diplomatie universitaire

 

Conclusion : que sont-elles devenues ?

Bibliographie
Index

Première édition
Langue : français
Nombre de page : 392
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm
CLIL : 3391 - Histoire de l'entre-deux guerres (1919-1939)
BISAC : HIS000000, HIS010000, HIS037000, et HIS058000

29,00  TTC

Collection : Écrits de femmes
Thématique(s) :
Date de parution : 10/09/2020
Nombre de pages : 392
EAN : 9791034400782

Voir également

Jean Héring : Phénoménologie et philosophie religieuse

Jean Héring : Phénoménologie et philosophie religieuse

Serban Claudia et Camilleri Sylvain
Une réédition de la thèse de Jean Héring, parue en 1925 et qui a eu une importance considérable pour le développement de la phénoménologie en France. Elle est annotée et accompagnée de textes inédits et d’études.
Représentations de mutilés de guerre en Allemagne (1914-1933)

Représentations de mutilés de guerre en Allemagne (1914-1933)

Une étude visuelle
Une étude visuelle richement documentée et illustrée de la Première Guerre mondiale et ses millions de mutilés, du point de vue de l’Allemagne.
Dessiner la Grèce

Dessiner la Grèce

L'œil et la main de Carl Haller von Hallerstein
Lefèvre-Novaro Daniela et Lorentz Claude
Découvrez la riche œuvre picturale de Carl Haller von Hallerstein, architecte et artiste allemand, dessinateur talentueux et voyageur infatigable, pionnier de l’archéologie classique – notamment de la Grèce, ses vestiges antiques et ses paysages.
Artefact n° 19/2023

Artefact n° 19/2023

Crânes, cerveaux et têtes moulées : penser les collections scientifiques des empires (fin XVIIIe-milieu XXe siècles)
Boyer-Rossol Klara et Piccioni Lucia
Un dossier sur les relations entre sciences et colonisation, un autre sur l'artisanat, complétés par des varia et des recensions.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.