Découpes du chanbara

Motifs, mythes et modernités du film de sabre japonais

Réunissant des contributeurs de divers horizons, l’ouvrage croise les approches esthétique, historico-culturelle et idéologique sur un cinéma lui-même exigeant et populaire : le chanbara [film de sabre japonais].

Première étude universitaire consacrée en français au film de sabre japonais, ou « chanbara », cet ouvrage collectif s’adresse tout autant aux amateurs de cinéma nippon qu’aux chercheurs intéressés par l’exploration des genres cinématographiques. Il mêle les approches esthétique (sur le motif du sabre, les chorégraphies des combats, etc.), historico-culturelle (sur les relations du genre à l’histoire et aux mythes japonais via ses personnages-clés) et idéologique (sur son rapport à la modernité, les résonances politiques qui le traversent, les survivances du passé qui s’y font jour).

Chanbara : voilà un mot plein de promesses pour l’amateur de cinéma japonais que la silhouette d’un Sanjūrō fascine par l’impression de puissance calme qui s’en dégage. Et pourtant, les cinéphiles de tout âge n’attendent qu’un moment : celui où ce samouraï dégainera le sabre, et où le sang de ses adversaires éclaboussera le papier lacéré des shōji ! Entre catharsis et Schadenfreude, le spectateur du chanbara [film de sabre] se réjouit de voir ainsi chamboulés les intérieurs traditionnels, comme les convenances et les normes sociales. C’est toute cette gamme, complexe, de sentiments mêlés que le chanbara suscite et explore en déployant pour cela toutes les ressources les plus subtiles et toute l’inventivité du septième art…

Réunissant des contributeurs de divers horizons, mais qui partagent tous cette passion du film de sabre japonais, cet ouvrage collectif porte un regard neuf, à la fois enthousiaste et richement documenté, sur un cinéma lui-même exigeant et populaire.

REMERCIEMENTS

AVIS AUX LECTEURS

 

HOMMAGE À CHRISTOPHE CHAMPCLAUX (1960-2020)

Pascal-Alex Vincent

 

INTRODUCTION

Morgan Bréhinier, Simon Daniellou et Yannick Kernec’h

Historiographie succincte d’une appellation générique

Les éléments sémantiques du genre

Un genre au cœur d’une industrie et de son star-system

Un genre tout entier tendu vers l’affrontement violent

Un genre inventif et subversif

 

PREMIÈRE PARTIE

MOTIFS DU CHANBARA : CIRCULATIONS DES IMAGES ET DES SONS DU COMBAT AU SABRE

 

I. FAITS ET GESTES LAME À LA MAIN : PHOTOGÉNIE DU DÉTAIL CHEZ KUROSAWA

Nicolas Geneix

Au centre, le sabre

De l’immobilité et du mouvement

Héritage du silence

Théâtralité vs réalisme

Signes de western et swashbuckler

Le fourreau et le parapluie : l’âme à la main

 

II. LE VISAGE COMME ATTRACTION : LE REGARD DE TATSUYA NAKADAI DANS LES SCÈNES D’AFFRONTEMENT

Simon Daniellou

Goyōkin : un regard capable de relever le défi

Hara-kiri : un regard plus tranchant qu’une lame

Le Sabre du mal : un regard fuyant d’une redoutable imprévisibilité

 

III. « CHAN-CHAN BARA-BARA » : ÉPURATION ET EXAGÉRATION SONORE DANS LES FILMS DE SABRE

Demian Garcia

Parcimonie des bruitages et valorisation des personnages

Exacerbation attractionnelle de la violence

Peur du vide et exagération sonore à l’ère numérique

 

IV. LA SILHOUETTE INSAISISSABLE DU TATESHI

Christophe Champclaux

Une histoire impossible à écrire ?

Au commencement était le kabuki

Deux maîtres au service de Kurosawa et Mifune

Affirmation de la tendance réaliste

La revanche des sabreurs chinois

Du manga en live action

 

V. CHANBARA ET JEU VIDÉO : LE FILM DE SABRE COMME OBJET DE DIFFÉRENCIATION GÉNÉRIQUE

Clément Personnic

Yakuza Kenzan!, une adaptation totale ?

Construire une expérience autour du bushidō

Le combat au cœur de la variation/différenciation générique

 

INTERLUDE. DÉCOUPAGE DES DUELS DANS LES ADAPTATIONS AUDIOVISUELLES DE KOZURE ŌKAMI

Simon Daniellou et Yannick Kernec’h

Kettō 1 : l’envol de la mouette

Kettō 2 : dans la gueule du Loup

Kettō 3 : en un éclair

Kettō 4 : plein la vue

 

DEUXIÈME PARTIE

Mythes du chanbara : des personnages au croisement de l’histoire et de la légende

 

VI. LES SEPT SAMOURAÏS, UNE PALETTE DE GUERRIERS D’UNE RICHESSE INSOUPÇONNÉE

Jean-Pierre Giraud Bollet

Symbolique du film dans son contexte cinématographique et culturel

Du contexte historique à la construction d’un imaginaire propre au film

 

VII. MUSASHI MIYAMOTO, UNE FIGURE AMBIVALENTE DU FILM DE SABRE

Denis Grizet

Un rapport variable à la violence et à sa représentation

Des approches singulières du bushidō et du Japon

 

VIII. SAZEN TANGE ET LE SABREUR MANCHOT : LES FAUX JUMEAUX

Erwan Cadoret

Des décennies d’adaptations

Les Tange Sazen de Matsuda : le respect de la tradition

Samouraï sans honneur : la modernisation de Tange Sazen

De Tange Sazen au Sabreur manchot

La Rage du tigre : une nouvelle reconfiguration

Zatōichi contre le Sabreur manchot : la rencontre impossible

 

IX. ZATŌICHI, UNE FIGURE D’INVERSION AU CŒUR DU CHANBARA

Cyril Descans et Robin Gatto

Du nagauta à la complainte de Zatōichi

Un yakuza au confluent des destins

Le combat selon Zatōichi

Des signatures multiples

Une saga au diapason des époques

 

X. ENTRE GIRI ET NINJŌ, LE CHEMINEMENT D’UN 48E RŌNIN DANS YOTSUYA KAIDAN

Mounir Allaoui

Éthique samouraï vs volonté personnelle

Variations

Vengeance « particulière », « universelle » ou « individuelle »

 

XI. LE SAMOURAÏ SELON HIDEO GOSHA, RECTO-VERSO

Robin Gatto

Le gōshi, un samouraï d’origine paysanne

Le versant féminin du sabre

 

 

TROISIÈME PARTIE

Modernités du chanbara : subversivité et altérations du genre et de ses composantes

 

XII. VERS UNE AUTRE MODERNITÉ : RÉBELLION ET MÉMOIRE DANS LES PREMIERS KEN-GEKI DE DAISUKE ITŌ

Fabien Carpentras

Cinéaste rebelle, samouraïs rebelles

Ken-geki et mémoires concurrentes de la Restauration

Le passé dans le présent

 

XIII. ÉTHIQUE DU SAMOURAÏ EN CHANBARA : L’HÉROÏSME PARADOXAL DES GUERRIERS DU SHINSENGUMI SELON KENJI MISUMI

Antoine Gaudé

Quels héros pour un cinéaste comme Kenji Misumi ?

Le Shinsengumi en 1963 : une fin tragique

Le Shinsengumi de 1974 : une fin mélancolique

 

XIV. LE VIDE : ANALYSE COMPARÉE DU HARA-KIRI DE MASAKI KOBAYASHI ET DE SON REMAKE PAR TAKASHI MIIKE

Stéphane Pichelin

Une mort, une vie (plastique)

Le chat de Schrödinger (temporalités narratives)

Masque de bois et rōnin de papier (l’actoralité)

Les armes volées

Hara-kiri aujourd’hui : une réponse périodique

 

XV. SUR LA FIGURE ANACHRONIQUE DU SEPPUKU : AUTOUR D’UNE INTERPRÉTATION PASOLINIENNE DE LA MORT SELON MISHIMA

Raphaël Szöllösy

Imaginaire filmique du seppuku

Théorie des morts violentes

 

XVI. QUAND LE FILM DE SABRE LAISSE PARLER LA POUDRE : PRÉSENCE ET ENJEUX DES ARMES À FEU DANS QUELQUES AFFRONTEMENTS DE CHANBARA

Yannick Kernec’h

  « Le problème, ce sont les fusils… »

Lorsque les revolvers croisent le fer

 

XVII. LE CHANBARA CORROMPU

Karim Charredib

Izō, une suite monstrueuse

La défiguration

Le découpage comme geste transgressif

Les genres en ruine

 

CONCLUSION

Simon Daniellou

 

BIBLIOGRAPHIE THÉMATIQUE INDICATIVE

 

LES AUTEURS

 

CRÉDITS

Première édition
Langue : français
Nombre de page : 350
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm
Illustrations : oui
CLIL : 3655 - Cinéma
BISAC : ART057000

29,00  TTC

Thématique(s) :
Date de parution : 20/06/2023
Nombre de pages : 350
EAN : 9791034401482

Voir également

Du noir dont procèdent les figures

Du noir dont procèdent les figures

Barrès Patrick et Lécole Solnychkine Sophie
Une réflexion interdisciplinaire  sur les utilisations et les enjeux esthétiques du noir au cinéma.    
Corpo celeste

Corpo celeste

La théologie critique d'Alice Rohrwacher
Premier long-métrage d'Alice Rohrwacher, Corpo celeste (2011) dresse le portrait d'une petite ville de Calabre et la survivance du christianisme disparaissant dans un monde sans dieu. Le livre cherche à comprendre, sur le plan de l'analyse cinématographique, ce qu’un projet d’auteur doit à la vaste et savante littérature théologique qu’il mobilise.
Fatima de Philippe Faucon

Fatima de Philippe Faucon

Scènes de la vie éthique
Ce livre ne fait pas de « Fatima » de Philippe Faucon un prétexte pour réparer un tort ou relancer une polémique. Il propose au contraire de dégager la force politique et la singulière beauté d'un film qui s'est donné pour tâche de rapprocher la vie et l'art et invite à relire « Fatima » à partir d'un dehors philosophique.
Questions de cinéma et pratique de l’analyse de film

Questions de cinéma et pratique de l’analyse de film

L'ouvrage propose cinq explorations de cinq films ou ensembles de films, Rosetta, Mon oncle, Les Vacances de M. Hulot, The French Connection, Mud et les films tournés ensemble par Roberto Rossellini et Ingrid Bergman. Chaque exploration est menée patiemment et permet de comprendre la logique propre à chacune de ces œuvres.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.