Georg Simmel : le social en mouvement

Individualisme et modernité

Ouvrage consacré au philosophe et sociologue Georg Simmel (1858-1918). Il rassemble des écrits originaux, et des études critiques sur sa pensée ; il montre les ressources que Simmel offre pour penser aujourd’hui le travail ou le militantisme.

Après une carrière débutée à Berlin, Georg Simmel (1858-1918) a vécu et enseigné à Strasbourg, où il a été nommé en 1914. Souvent réduite à une psychologie sociale aux dimensions étriquées, sa pensée gagne à être revisitée pour en apprécier à leur juste mesure la profondeur, la pertinence, et la fécondité. Le présent ouvrage rend compte de la pluralité des lectures que son œuvre a suscitées, en France et en Allemagne, et invite à de nouvelles appropriations. Il rassemble des écrits originaux de Georg Simmel ainsi que des contributions restituant sa place dans les théorisations du social, mais également les lignes de clivages théoriques et historiques sur lesquelles il se situe. La position de Simmel pendant le premier conflit mondial, ses textes de guerre ainsi que ses cours de pédagogie sont mis en perspective. L’ouvrage rend également compte des éclairages que peut apporter la pensée de Simmel aux recherches empiriques. Il donne ainsi à voir la diversité de ses usages possibles, au-delà des objets qu’il a classiquement investis et thématisés, notamment pour la sociologie du travail et du militantisme.

Avant-propos

Liste des abréviations des ouvrages les plus fréquemment cités de Georg Simmel

Note éditoriale

Karine Stebler et Patrick Watier

Introduction

Patrick Watier


I. Histoire, culture et modernité


Simmel par lui-même (1916) Georg Simmel Traduction par Karine Stebler et Patrick Watier

L’individualisme de l’époque moderne Georg Simmel Traduction par Karine Stebler et Patrick Watier

Culture, individu, sociologie Patrick Watier

Sociologie ou philosophie de l’éducation ? L’esprit de la pédagogie simmélienne Matthieu Amat

Modernité et guerre. La science sociale face à l’incertitude de la fatalité Gregor Fitzi

Les Allemands et l’Europe. Une lecture de Georg Simmel Hans-Peter Müller 


II. Réceptions, critiques et ouvertures


Changement des formes de la culture Georg Simmel Traduction par Karine Stebler et Patrick Watier

L’idée d’Europe (1917) Georg Simmel Traduction par Karine Stebler et Patrick Watier

Simmel à Francfort. La réception de Simmel par la Théorie critique Franck Fischbach

Comment désirer l’indésirable est-il possible ? Revisiter le fait salarial avec Simmel Sylvie Monchatre

Faire société dans un atelier de chimie : l’apport du concept simmelien de Wechselwirkung Michèle Dupré

Les mots du mouvement Pierre Lantz

Penser la réciprocité entre le pouvoir et la liberté avec Simmel Bénédicte Zimmermann

Georg Simmel à Strasbourg (1914-1918). Trois entretiens avec un témoin : Charles Hauter (1888-1981) Entretien mené par Heribert J. Becher

Lettre de Simmel à Max et Marianne Weber (1918) Georg Simmel Traduction par Karine Stebler et Patrick Watier

Conclusion : Simmel en héritage Sylvie Monchatre


Bibliographie Générale

Index

Liste des contributeurs

Table des matières

Première édition
Langue : français
Nombre de page : 350
Dimensions (Lxl) : 21.5 x 15 cm

26,00  TTC

Collection : Argentina
Date de parution : 10/11/2022
Nombre de pages : 350
EAN : 9791034401352

Voir également

Représentations de mutilés de guerre en Allemagne (1914-1933)

Représentations de mutilés de guerre en Allemagne (1914-1933)

Une étude visuelle
Une étude visuelle richement documentée et illustrée de la Première Guerre mondiale et ses millions de mutilés, du point de vue de l’Allemagne.
Plateia n°4/2024

Plateia n°4/2024

Drozd Céline et Lebois Valérie
Ce numéro aborde les "ambiances" en les raccordant aux questions de la référence et des techniques, à la matérialité du projet ainsi qu’aux pédagogies afférentes.
Revue des sciences sociales n°70/2023

Revue des sciences sociales n°70/2023

La fabrique de l’inclusion numérique des personnes âgées
Humbert Christophe, Levilain Hervé, et Goulinet-Fité Géraldine
Ce numéro aborde la problématique croisée du vieillissement et du numérique sous l’angle de la « fabrique » de l’inclusion numérique, de sa mise à l’agenda par les politiques publiques aux lieux et moments où elle se réalise, via des programmes dédiés ou une aide plus informelle par des proches.
Les langues et cultures étrangères à la faculté des lettres de l’université de Strasbourg (1838-1967)

Les langues et cultures étrangères à la faculté des lettres de l’université de Strasbourg (1838-1967)

Une histoire entre conflits et diversification
Hamm Albert
Une histoire culturelle et institutionnelle de la faculté des langues étrangères à l’université de Strasbourg, de 1870 à 1967, par l’un de ses témoins privilégiés, ancien doyen de la faculté et président de l’université Marc-Bloch de Strasbourg.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.