Henri Focillon en son temps

La liberté des formes

Première véritable monographie consacrée à Henri Focillon (Dijon, 1881 – New Haven, 1943), l’ouvrage d’Annamaria Ducci replace la pensée de l’un des plus grands historiens de l’art français dans le vaste contexte intellectuel de l’entre-deux-guerres, grâce à une relecture intégrale et analytique de ses principaux écrits.

Henri Focillon (1881-1943) est l’un des plus grands historiens de l’art français. Bien que son œuvre et son engagement politique aient marqué l’histoire culturelle du XXe siècle, aucune monographie ne lui avait jusqu’ici été consacrée. En replaçant sa vie et son œuvre dans le contexte intellectuel de l’entre-deux-guerres, le présent ouvrage vient combler une lacune importante de l’historiographie française.
S’appuyant sur de nouvelles sources documentaires, largement méconnues et pour partie inédites, Annamaria Ducci propose une relecture critique de l’ensemble des écrits de Focillon. Son ouvrage le plus célèbre, Vie des formes (1934), tout comme ses travaux sur l’art du Moyen Âge occidental, sur la gravure et la peinture moderne, ou encore sur le bouddhisme et l’art japonais, permettent de mesurer l’étendue des renvois culturels impliquant aussi bien le formalisme viennois, la science de l’art allemande, ou encore la critique d’art parisienne « fin de siècle », pour finalement aboutir à cette « phénoménologie de l’art » qui caractérise en propre la démarche d’Henri Focillon.

Remerciements

Avant-propos

Abréviations

Introduction

I. Premières esquisses

Le murmure de Paris

Piranèse premier maitre

II. Le Moyen Âge : principes fondamentaux de la pensée focillonienne

« Le vrai Moyen Âge »

Succéder à Émile Mâle, fonder une nouvelle méthode

L’essai révolutionnaire de 1929

L’art des sculpteurs romans : lois géométriques et valeurs tonales

Le mythe de Dédale

Focillon et les études médiévales en France : convergences et divergences

Focillon et Wilhelm Vöge : styles, main et monumentalité

Un gothique infini

III. La liberté des formes

La Vie des formes : dans les plis d’un livre

Confrontations sur la méthode

Le grand courant du formalisme

Formes françaises

IV. Les formes de l’historien de l’art

« Funeste rage d’écrire ! »

La main parlante de l’historien de l’art : Focillon dessinateur

Conclusion

Index nominum

Crédits photographiques

Écrit par : Ducci Annamaria
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 396
Dimensions (Lxl) : 24 x 16 cm
CLIL : 3669 - Histoire de l'art
BISAC : ART015000

26,00  TTC

Écrit par : Ducci Annamaria
Thématique(s) :
Date de parution : 07/10/2021
Nombre de pages : 396
EAN : 9791034400799

Voir également

Recherches germaniques hors-série n°19/2024

Recherches germaniques hors-série n°19/2024

Naturaliser les arts ? Anthropologie et esthétique depuis 1850
Hahn Marcus, Petereit Elisabeth, Rot Avraham, et Trautmann-Waller Céline
Une analyse des relations réciproques entre art et lois de la nature, et du rôle de l’art dans la sphère sociale et politique depuis le XIXe siècle.
Représentations de mutilés de guerre en Allemagne (1914-1933)

Représentations de mutilés de guerre en Allemagne (1914-1933)

Une étude visuelle
Une étude visuelle richement documentée et illustrée de la Première Guerre mondiale et ses millions de mutilés, du point de vue de l’Allemagne.
Faire l’histoire de l’art en France (1890-1950)

Faire l’histoire de l’art en France (1890-1950)

Pratiques, écritures, enjeux
Passini Michela et McWilliam Neil
Comment l’histoire de l’art est-elle née ? Cet ouvrage collectif, publié dans la collection dirigée par Roland Recht « Historiographie de l’art », analyse la façon dont s’est constituée cette discipline en France, en retraçant les parcours et les pratiques de ses pionniers.
Les origines du style monumental au Moyen Âge

Les origines du style monumental au Moyen Âge

Une étude sur la naissance de la sculpture gothique
Paru en 1894, ce livre fut la première grande étude consacrée à la sculpture française du XIIe siècle. Vöge mobilise un véritable talent d'écriture révélant une acuité visuelle exceptionnelle, richesse de ce livre tant admiré par le plus célèbre des disciples de Vöge, Erwin Panofsky. Nous en publions aujourd'hui la première traduction française.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.