Cinémas profanes

Straub-Huillet, Harun Farocki, Pedro Costa : une constellation

Les films profanes libèrent les capacités d’imagination et de production. Les cinéastes profanes – en particulier Huillet-Straub, Farocki et Costa – ne se déclarent pas éducateurs, ils considèrent au contraire le spectateur comme un égal et l’invitent à recueillir les traces de leur travail pour reconstruire une méthode de fabrication d’un film.

Danièle Huillet et Jean-Marie Straub, Harun Farocki et Pedro Costa inventent des dispositifs cinématographiques qui profanent le cinéma. En déconstruisant le langage cinématographique, en mettant au jour leur « armature artistique », les films profanes libèrent et transmettent des énergies, des capacités d’imagination et des méthodes de production d’images, de montages, de pensées. Leur fonction n’est pas tant de communiquer un message, de donner une leçon ou de transmettre un savoir au spectateur, que de disséminer les traces de leur travail dans leurs films et d’inviter ainsi le spectateur à les recueillir afin de reconstruire une méthode de production, de fabrication, d’un film.

Introduction
Politiques, esthétiques et spectatures profanes…

I. Situations. En direct du « trop de réalité »
Critique de l’idéologie
Critique du mode de production esthétique
Critique de la critique

II. Dialectique du cinéma, du théâtre et de la vie : Danièle Huillet et Jean-Marie Straub

III. (Dé)montages dialectiques : Harun Farocki

IV. « Faire des bijoux pour les pauvres » : Pedro Costa

V. Une politique profane du cinéma : subjectivation, émancipation

Conclusion
Une voie pour le cinéma amateur

Filmographie sélective

Bibliographie
Histoire et théories du cinéma
Sur Danièle Huillet et Jean-Marie Straub
Sur Harun Farocki
Sur Pedro Costa
Esthétiques, théories de l’art
Théories des médias
Philosophie et politique
 

Écrit par : Voltzenlogel Thomas
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 270
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm
CLIL : 3667 - ARTS ET BEAUX LIVRES
BISAC : ART000000 et ART057000
THEMA : A, AB, AFKV, et ATF

27,00  TTC

Écrit par : Voltzenlogel Thomas
Thématique(s) :
Date de parution : 27/03/2018
Nombre de pages : 270
EAN : 9782868209894

Voir également

Du noir dont procèdent les figures

Du noir dont procèdent les figures

Barrès Patrick et Lécole Solnychkine Sophie
Une réflexion interdisciplinaire  sur les utilisations et les enjeux esthétiques du noir au cinéma.    
Découpes du chanbara

Découpes du chanbara

Motifs, mythes et modernités du film de sabre japonais
Bréhinier Morgan, Daniellou Simon, et Kernec’h Yannick
Réunissant des contributeurs de divers horizons, l’ouvrage croise les approches esthétique, historico-culturelle et idéologique sur un cinéma lui-même exigeant et populaire : le chanbara [film de sabre japonais].
Corpo celeste

Corpo celeste

La théologie critique d'Alice Rohrwacher
Premier long-métrage d'Alice Rohrwacher, Corpo celeste (2011) dresse le portrait d'une petite ville de Calabre et la survivance du christianisme disparaissant dans un monde sans dieu. Le livre cherche à comprendre, sur le plan de l'analyse cinématographique, ce qu’un projet d’auteur doit à la vaste et savante littérature théologique qu’il mobilise.
Fatima de Philippe Faucon

Fatima de Philippe Faucon

Scènes de la vie éthique
Ce livre ne fait pas de « Fatima » de Philippe Faucon un prétexte pour réparer un tort ou relancer une polémique. Il propose au contraire de dégager la force politique et la singulière beauté d'un film qui s'est donné pour tâche de rapprocher la vie et l'art et invite à relire « Fatima » à partir d'un dehors philosophique.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.