La Jeunesse d’une pensée

Paul Ricœur à l’Université de Strasbourg (1948-1956)

Paul Ricœur a enseigné à l’Université de Strasbourg de 1948 à 1956. Il s’est toujours plu à évoquer cette période comme la plus heureuse de sa carrière universitaire. Ces années décisives font ici l’objet d’une étude novatrice qui permet enfin d’éclairer la genèse de l’œuvre ricœrienne et de mieux saisir la jeunesse de cette pensée pleine d’élan.

Paul Ricœur (1913-2005) a enseigné à l’Université de Strasbourg de 1948 à 1956. Il s’est toujours plu à évoquer cette période comme la plus heureuse de sa carrière universitaire. Ces années décisives font ici l’objet d’une étude novatrice : c’est là en effet que se font jour certains des gestes qui détermineront son parcours philosophique. Pour éclairer cette genèse de l’œuvre et saisir la jeunesse de cette pensée pleine d’élan, une approche unique ne pouvait suffire : les multiples dimensions de l’œuvre – histoire de la philosophie, phénoménologie de la volonté, écrits d’engagements sociaux et religieux – nécessitaient le concours de phénoménologues, d’historiens de la philosophie, d’éthiciens, de théologiens et d’exégètes, pour plus de la moitié issus de l’Université de Strasbourg.

Grâce au soutien du Fonds Ricœur, l’ouvrage se clôt sur un essai de Paul Ricœur lui-même, précisément consacré à l’enseignement et au devenir de l’Université. Ce très beau texte, intitulé « La parole est mon royaume », paraît annoté et introduit pour la première fois depuis 1955.

Daniel Frey – Introduction. Œuvre de jeunesse, genèse de l’œuvre.

Lire les philosophes : Ricœur et l’histoire de la philosophie
Gilbert Vincent – Histoire de la philosophie, ou philosophie sans histoire ? ;
Anne Merker – Retour sur un cours strasbourgeois. Être, essence et substance chez Platon et Aristote ;
Alison Scott-Baumann – Le cours sur la négation.

Avec et après Husserl : l’élaboration de la Philosophie de la volonté
Quan Kuang – La signification ontologique de la liberté dans Le Volontaire et l’involontaire ;
Philippe Rohrbach – Le corps dans la Philosophie de la volonté. De la brisure à l’unité ;
Hervé Barreau (1929-2014) – La critique épistémologique du béhaviorisme dans Le Volontaire et l’involontaire ;
Jean-Luc Petit – La constitution transcendantale est-elle idéaliste ? Ricœur lecteur de Husserl ;

À la croisée du social, du politique et du théologique : la pensée engagée de Ricœur
Frédéric Rognon – Conflits, paix et non-violence dans Histoire et vérité ;
Pierre-Olivier Monteil – L’engagement de Paul Ricœur dans le Christianisme social ;
Olivier Abel – Une vision épique du christianisme ;
René Heyer – Péché et morale ;
Madeleine Wieger – Culpabilité tragique et culpabilité biblique : une lecture croisée de l’Ancien Testament et des Tragiques grecs ;
Denis Fricker – La Parabole dite du bon Samaritain (Lc 10,25-37) dans Le socius et le prochain ;
Nicola Stricker – Sartre et Ricœur, Le Diable et le Bon Dieu ;
Daniel Frey – Ricœur et la parole enseignante. Note sur La parole est mon royaume ;
Paul Ricœur (1913-2005) – La parole est mon royaume.

Sous la direction de : Frey Daniel
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 218
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm
CLIL : 3126 - Philosophie
BISAC : PHI000000
THEMA : 3MN, 3MP, 3MR, et QD

21,00  TTC

Sous la direction de : Frey Daniel
Collection :
Date de parution : 09/02/2016
Nombre de pages : 218
EAN : 9782868209368

Voir également

Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n°55/2024

Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n°55/2024

Le partage d’une voix – Jean-Luc Nancy
Espinet David et Rogozinski Jacob
Un hommage à la pensée de Jean-Luc Nancy, l'un des fondateurs des Cahiers philosophiques de Strasbourg.
Jean Héring : Phénoménologie et philosophie religieuse

Jean Héring : Phénoménologie et philosophie religieuse

Serban Claudia et Camilleri Sylvain
Une réédition de la thèse de Jean Héring, parue en 1925 et qui a eu une importance considérable pour le développement de la phénoménologie en France. Elle est annotée et accompagnée de textes inédits et d’études.
Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n°54/2023

Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n°54/2023

La pensée allemande dans l’institution philosophique française (1830-1930)
Fedi Laurent et Bernard-Granger Sarah
Fichte, Hegel, Schelling, Lotze, Wundt, Nietzsche, Husserl, Scheler, Rickert, Weber, tous ces auteurs ont été lus, traduits, commentés et discutés en France. Avec quels effets ?
Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n° 50/2021

Les Cahiers philosophiques de Strasbourg n° 50/2021

Théorie critique transnationale
Burdman Javier et Fischbach Franck
Ce numéro représente une des premières publications dévouée à des rapports transnationaux de la théorie critique. Les auteurs montrent que la théorie critique n'est pas limitée à une seule tradition de pensée, mais plutôt qu’elle voyage entre des géographies et des cultures en créant des liaisons.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.