Foucault post mortem en Europe

Depuis sa mort, en 1984, l’influence de Foucault n’a cessé de croître.
Pour expliquer son rayonnement international, nous nous intéressons ici à sa réception en Europe et au positionnement de son œuvre par rapport à divers auteurs (Lacan, Habermas, Weber, etc.).
Ainsi se dessine un portrait de Foucault à la fois cohérent et divers.

Michel Foucault continue à marquer des pans entiers de la pensée contemporaine en apparaissant comme un penseur à multiples facettes, qui se joue des frontières, bouscule les clivages établis, évolue sans cesse, surgit là où on ne l’attendait pas, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives.

Depuis sa mort, en 1984, son influence épistémologique, géographique et culturelle n’a cessé de croître. Pour expliquer son rayonnement international, on insiste souvent sur son succès aux États-Unis. Nous nous intéressons ici à sa réception dans plusieurs aires culturelles européennes et au positionnement de son œuvre par rapport à divers auteurs (Lacan, Habermas, Weber, etc.).

L’influence exercée par Foucault post mortem à travers la diffusion de toute une terminologie issue de ses travaux est un signe de cette empreinte durable : assujettissement, panoptisme, dispositifs, biopolitique.

Ainsi se dessine un portrait de Foucault à la fois cohérent et divers. Cohérent dans son refus des essentialismes et des téléologies, dans sa volonté de transcender les divisions instituées. Divers dans ses talents, ses combats, ses initiatives.

Pascal Hintermeyer – Introduction

Sujet, lectures, auteur
Jean-François Bert – Relire Foucault ;
Jean-Pierre Warnier – Foucault, usager de Lacan. Ou comment penser le sujet, mais autrement ;
Jean Zoungrana – De l’adieu au structuralisme à la postérité d’une figure : Foucault.

Réceptions disciplinaires
Pascal Hintermeyer – Du côté des sociologues : une réception post mortem contrastée ;
Jean-François Bayart – Quel usage de Foucault dans la sociologie historique et comparée du politique ? ;
Elisabetta Basso – Histoire, philosophie et pratiques de la psychiatrie : l’impact de l’œuvre de Foucault en Italie et Allemagne.

Diversité des usages post mortem
Jérôme Lamy – Les savoirs situés : les usages de concepts foucaldiens dans les Science and Technology Studies ;
Nicoletta Diasio – Le gouvernement des enfants : corps, âges et pouvoirs dans Les Anormaux ;
Maria Solarska – L’histoire des femmes en Pologne face à la pensée foucaldienne ;
Flavien Le Bouter – La réception de l’œuvre de Michel Foucault dans les théories allemandes des médias.

Dialogues et controverses posthumes
Christophe Pébarthe – État, sujet et vérité. Conversation post mortem sur l’Antiquité grecque entre Pierre Bourdieu et Michel Foucault avec une intervention de Cornelius Castoriadis ;
Stéphanie B. Martens – Foucault et Skinner : une autre histoire du libéralisme ;
Thomas Bolmain – Position de Foucault dans la « Querelle de la postmodernité » ;
François Steudler – Le grand renfermement selon Michel Foucault : apport théorique et débats.

Sous la direction de : Hintermeyer Pascal
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 194
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm
CLIL : 3081 - Sciences sociales
BISAC : HIS000000, PHI000000, et SOC026000
THEMA : J, JHB, NH, NHB, et QD

20,00  TTC

Sous la direction de : Hintermeyer Pascal
Collection :
Thématique(s) :
Date de parution : 24/11/2015
Nombre de pages : 194
EAN : 9782868209276

Voir également

Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande n° 54-2/2022

Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande n° 54-2/2022

Quelle démocratie ? La réflexion sur la crise, la modernisation et les limites de la démocratie en Allemagne et en France pendant l’entre-deux-guerres. Allemagne, 30 ans après : de l’unification à l’unité ? Nouveaux départs et expérimentations
Ce numéro composé de deux dossiers s’interroge sur la crise, la modernisation et les limites de la démocratie en Allemagne et en France pendant l’entre-deux-guerres et propose un bilan de l’unification allemande trente ans après la chute du mur de Berlin en 1989.
Revue des sciences sociales n° 67/2022

Revue des sciences sociales n° 67/2022

Confiance et vérités
Fliche Benoît et Pons Christophe
La multiplication des instances productrices de vérités s'accompagne, aujourd’hui, d’une montée de l’incertitude et de la perte de confiance dans les institutions censées garantir le vrai. À travers quatre domaines, les articles analysent confiance et vérités comme un couplage particulièrement heuristique pour analyser la complexité.
Revue des sciences sociales n° 66/2021

Revue des sciences sociales n° 66/2021

Secrets et silences
Diasio Nicoletta et Schlagdenhauffen Régis
Secrets et silences sont constitutifs des relations de parenté et générationnelles. L'objectif du numéro est de déplier ce lien tel qu’il est produit dans la transmission des violences collectives, dans la filiation et le dévoilement de l’histoire familiale.
Revue des sciences sociales n° 65/2021

Revue des sciences sociales n° 65/2021

Régulation des conflits et sortie de la violence
Amadio Nicolas et Ferret Jérôme
Ce numéro explore les dynamiques propres à la violence, à sa montée en puissance ou à sa désescalade. Il examine les nouveaux modes de médiation et régulation des conflits, ainsi que les figures du tiers permettant de les prévenir, d'empêcher leur réitération ou d’en sortir.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.