Les usages des cartes (XVIIe-XIXe siècle)

Pour une approche pragmatique des productions cartographiques

Entre le 17e et le 19e siècle, la cartographie évolue : c’est ce que montrent les auteurs de cette étude illustrée sur les productions cartographiques de cette époque.

Si la production cartographique se diversifie au cours des 17e et 19e siècles, les usages des cartes font de même : usages administratifs, savants, mais aussi démonstratifs, rhétoriques, etc., les uns n’excluant évidemment pas les autres. C’est en traitant de front les opérations techniques de production des cartes et les pratiques de leur consultation que les auteurs de cet ouvrage proposent d’aborder l’histoire de la cartographie. Cette approche pragmatique permet de se démarquer du « paradigme empirique » de l’histoire de la cartographie. Elle souligne qu’une carte offre des images du territoire variables selon la communauté d’usagers à qui elle est destinée.

INTRODUCTION

Isabelle Laboulais – Les « coulisses » des cartes à l’époque moderne


DES NORMES AUX PRODUCTIONS CARTOGRAPHIQUES : CE QU’INGÉNIEURS ET TOPOGRAPHES ATTENDENT DES CARTES

Jean-Marc Besse – Cartographie et pensée visuelle. Réflexions sur la schématisation graphique 

Michèle Virol – Du terrain à la carte : les ingénieurs du roi Louis XIV entre exigences et réalisations 

Nicolas Verdier – Modeler le territoire : les ingénieurs des Ponts et leurs usages de la carte (fin 18e – début 19e siècle) 

Valeria Pansini – De l’usage des cartes « inachevées » : le topographe et l’historien au travail

Patrice Bret – Le moment révolutionnaire : du terrain à la commission topographique de 1802 


DU TERRAIN À L’ATELIER : QUELQUES CARTOGRAPHES À LA TÂCHE

Catherine Bousquet-Bressolier – Claude Masse (1651-1737) sur les côtes de l’Océan. Trente-cinq ans d’une expérience transmise 

Sandrine Boucher – L’Acadie vue par Jacques-Nicolas Bellin, ingénieur hydrographe du Dépôt des cartes, plans et journaux de la Marine. Sources et enjeux de la représentation d’une colonie perdue 

Neil Safier – Ébauches et empires : Jean-Baptiste Bourguignon d’Anville, Pedro Vicente Maldonado et la cartographie de l’Amérique du Sud 

Isabelle Laboulais – Cartographier les savoirs géologiques dans le premier tiers du 19e siècle : l’exemple des travaux de Jean-Baptiste-Julien d’Omalius d’Halloy (1783-1875) 


DE L’ACTE CARTOGRAPHIQUE À L’ADMINISTRATION DU TERRITOIRE

Renaud Morieux – La guerre des toponymes. La « mer britannique » versus « La Manche » (17e-18e siècles) 

Martine Illaire, Cécile Souchon – Les cartes et plans au service d’une action : administration, gestion et aménagement du territoire

Stéphane Blond – L’atlas de Trudaine : une production cartographique au service des ambitions routières de la monarchie française au 18e siècle

Jean-Yves Puyo – Cartographie et aménagement forestier : rapide aperçu de deux siècles d’évolution des pratiques disciplinaires françaises (18e-19e siècles)

Ana Carneiro – L’usage technique et symbolique des cartes à la Commission géologique du Portugal (1857-1908)

Sous la direction de : Laboulais Isabelle
Numéro Numéro 15
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 286
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm

30,00  TTC

Épuisé

Sous la direction de : Laboulais Isabelle
Collection : Sciences de l'histoire
Thématique(s) :
Date de parution : 08/12/2008
Nombre de pages : 286
EAN : 9782868203748

Voir également

Recherches germaniques hors-série n°19/2024

Recherches germaniques hors-série n°19/2024

Naturaliser les arts ? Anthropologie et esthétique depuis 1850
Hahn Marcus, Petereit Elisabeth, Rot Avraham, et Trautmann-Waller Céline
Une analyse des relations réciproques entre art et lois de la nature, et du rôle de l’art dans la sphère sociale et politique depuis le XIXe siècle.
L’amitié dans la littérature de voyage

L’amitié dans la littérature de voyage

Usages et représentations (XVIIIe-XXe siècle)
Bourguinat Nicolas et Dziub Nikol
Entre histoire et littérature, une exploration du rôle et de la place de l'amitié dans la littérature de voyage du XVIIIe au XXe siècle.
« Nous nous en allons aux cyclones »

« Nous nous en allons aux cyclones »

Anthologie d’écrits de femmes exilées au XIXe siècle
Dupont Alexandre
De la Révolution française aux révolutions russes, de Louise Michel à Jenny Marx, nombreuses sont les femmes qui ont dû partir pour l’exil. Leurs textes révèlent des militantes actives qui ne sont pas parties seulement pour suivre leurs pères ou leurs maris, mais bien parce qu’elles étaient des actrices politiques à part entière.
Jean Héring : Phénoménologie et philosophie religieuse

Jean Héring : Phénoménologie et philosophie religieuse

Serban Claudia et Camilleri Sylvain
Une réédition de la thèse de Jean Héring, parue en 1925 et qui a eu une importance considérable pour le développement de la phénoménologie en France. Elle est annotée et accompagnée de textes inédits et d’études.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.