Incidences du droit communautaire sur le droit public français

L’influence du droit communautaire sur le droit public français, longtemps concentrée sur le conflit de normes, conduit aujourd’hui à la confrontation des concepts : la légitimité de l’État et son rôle dans la société sont remis en question.

L’influence du droit communautaire sur le droit public français est entrée dans une nouvelle phase. Longtemps concentrée sur le conflit de normes, posant la question essentielle de l’intégration de la norme communautaire dans les ordres juridiques internes, elle conduit aujourd’hui à la confrontation des concepts du droit public avec ceux du droit communautaire. Celle-ci met en cause la légitimité de l’État et son rôle dans la société.
Le droit administratif, expression des pouvoirs de l’État, fait ainsi l’objet d’une double évolution. D’une part, l’application du droit communautaire mène à une banalisation des prérogatives et des protections traditionnelles de l’administration, du fait de l’application des lois du marché (conduisant notamment à l’évolution de la fonction publique, du domaine public). D’autre part, elle aboutit à soumettre l’action publique à des contraintes exorbitantes qui lui imposent de s’adapter aux règles du marché (respect des obligations de mise en concurrence ou limitation des pouvoirs des personnes publiques par le droit communautaire des aides d’État, par exemple).
C’est ce mouvement, réduisant inéluctablement l’exorbitance du droit administratif, voire son champ d’application, qui constitue la trame de cet ouvrage. Réalisé sous la direction du Professeur Kovar par une équipe composée de doctorants et de maîtres de conférences, il contribue, par les textes qu’il rassemble, à l’analyse de ces mutations de l’intérêt général.

Préface

PARTIE I : INCIDENCES SUR LES PERSONNES DE DROIT PUBLIC

Éric David – L’État-communautaire

Alexandre Dietrich – Nature juridique de l’union européenne et conseil constitutionnel

Marie Leprêtre-Mittelberger – Les collectivités territoriales : des sujets de droit communautaire en devenir ? Etude menée à partir de l’exemple français

PARTIE II : INCIDENCES SUR LA MISE EN ŒUVRE DU DROIT COMMUNAUTAIRE

Elsa Bernard – Les mesures nationales d’exécution du droit communautaire, une spécificité à relativiser dans l’ordre juridique français

Aude Bouveresse – La mise en conformité des mesures nationales contraires au droit communautaire : le retrait, une obligation à géométrie variable

PARTIE III : INCIDENCES SUR LES NOTIONS DE DROIT PUBLIC

Olivier Maetz – L’influence des concepts communautaires sur le droit public français

Fabienne Kauff-Gazin – L’influence des concepts de droit communautaire sur le droit de la fonction publique ou comment le droit communautaire opère la réduction du champ du droit public

Damien Féraille – La notion d’organisme de droit public dans la réglementation communautaire des marchés publics

Éric Meisse – Le modèle français de transparence administrative à l’aune des exigences communautaires : l’exemple du droit d’accès aux documents administratifs et aux informations environnementales

PARTIE IV : INCIDENCES SUR LES ACTIVITÉS ÉTATIQUES

Olivier Cotte – La répartition des compétences entre l’union et ses états membres dans le domaine des services d’intérêt économique général

Étienne Muller – L’évaluation des services d’intérêt économique général

Mehmet Tinç – Les financements des services d’intérêt économique général

Jean-Paul De La Rica – Domanialité publique et droit communautaire : “peau de chagrin” ou nouvelle mutation ?

Frédérique Berrod – Contrats et obligations de service public dans la politique des transports : laboratoire d’une politique européenne des services publics

Arnaud Verdin – Les modes de règlement des litiges concernant la réalisation du marché intérieur en matière de services

Première édition
Langue : français
Nombre de page : 464
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm

35,00  TTC

Collection :
Mots clefs : ,
Date de parution : 16/09/2007
Nombre de pages : 464
EAN : 9782868203038

Voir également

Face au nazisme

Face au nazisme

Écrits 1933-1938
Beaud Olivier et Plyer Ségolène
Dans ces textes rédigés avant-guerre, René Capitant fait preuve de talents multiples, joignant à la rigueur du juriste la profondeur du philosophe, la sagacité de l'observateur, et la prescience de l’analyste des relations internationales.
Revue du droit des religions n° 13/2022

Revue du droit des religions n° 13/2022

La loi confortant le respect des principes de la République
Fortier Vincente et Gonzalez Gérard
Le dossier thématique sur la loi du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République éclaire les mesures introduites par ce texte qui un certain nombre de droits et libertés dans le droit civil, le droit pénal, le droit des associations ou encore le droit à l'instruction. Le numéro est complété par 3 varia.
Revue du droit des religions n° 12/2021

Revue du droit des religions n° 12/2021

Les animaux en religion
Gonzalez Gérard
Le bien-être animal et la refondation de son statut juridique sont devenus une préoccupation majeure de ses défenseurs, poussée à son paroxysme par le véganisme. Les institutions s'efforcent de conjuguer le devoir de ne pas l’exposer à des souffrances extrêmes avec des manifestations de la liberté de religion s’exprimant dans des rites d’abattage.
La société à mission

La société à mission

Perspectives critiques sur l'entreprise sous l'angle de la loi PACTE
Laronze Fleur
La question de l'intérêt social a jusqu'à présent concentré toute l’attention des travaux menés autour de la loi PACTE. Or la notion de responsabilité sociétale des entreprises exige de repenser le cadre même de la réflexion ouverte par l’adoption de la loi. L’approche juridique permet ici de décrypter cette nouvelle notion de "société à mission".

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.