Revue du droit des religions n° 11/2021

Statut de l’enseignement de la théologie en France

Contrairement aux autres pays européens, la France ne compte pas de facultés de théologie hormis à Strasbourg. Ce numéro expose le contexte historique à l’origine de cette particularité et propose des analyses juridiques permettant d’éclairer les débats relatifs à la création d’une faculté de théologie musulmane dans le cadre français.

Contrairement aux autres pays européens, la France ne compte pas de facultés de théologie à l’Université hormis à Strasbourg. Ce numéro expose le contexte historique à l’origine de cette particularité et propose des analyses juridiques qui permettent d’éclairer les débats relatifs à la création d’une faculté de théologie musulmane dans le cadre français.
Les varia s’attachent à la gouvernance des religions au Canada et au rapport État-religions au Japon. Les chroniques reviennent sur la jurisprudence récente de la CEDH en matière de droit à l’instruction et sur la liberté de culte en période de crise sanitaire en France.

Pierre-Henri PRÉLOT — In memoriam

Françoise CURTIT — Avant-propos

Dossier – Statut de l’enseignement de la théologie en France

coordonné par Francis Messner

Francis MESSNER — Introduction

Brigitte BASDEVANT-GAUDEMET — Histoire des facultés de théologie des universités publiques en France

Pierre-Henri PRÉLOT — Étude juridique sur les possibilités de création d’une faculté de théologie musulmane dans le cadre français

Jean-Marie WOEHRLING — Statut juridique de l’enseignement universitaire de la théologie et droit local alsacien-mosellan

Denis FRICKER — La faculté de théologie catholique de l’université de Strasbourg. Une approche empirique

Louis-Léon CHRISTIANS — Théologie(s) et morale(s) laïque(s) dans les structures de l’enseignement supérieur en Belgique

Gérard GONZALEZ — L’enseignement universitaire de la théologie devant la Cour européenne des droits de l’homme

Varia

Stéphane BERNATCHEZ — Gouverner les religions au Canada par des innovations juridiques made in USA : la réflexivité à l’œuvre dans l’accommodement raisonnable et la liberté de religion

Moe WADA ­— Le rapport État-religions au Japon et ses portées juridiques

Chroniques

Frédéric DIEU — Le culte aux temps du Corona : la liberté de culte en période d’urgence sanitaire

Gérard GONZALEZ — Droit à l’instruction et respect des convictions religieuses au sens de la CEDH : développements récents  

Première édition
Langue : français
Nombre de page : 200
Dimensions (Lxl) : 24 x 16 cm
CLIL : 3259 - DROIT
BISAC : LAW000000, LAW018000, REL037000, et REL070000

25,00  TTC

Sous la direction de : Messner Francis
Thématique(s) :
Date de parution : 06/05/2021
Nombre de pages : 200
EAN : 9791034400898

Voir également

Droit canonique et ecclésiastique de l’Église orthodoxe

Droit canonique et ecclésiastique de l’Église orthodoxe

Sources, histoire, institutions et particularités
Papathomas Grigorios D.
Ces études relatives aux canons de l’Église du Ier millénaire et au droit canon de l’Église orthodoxe du IIe millénaire intéressent la vie communautaire, l’ecclésiologie et l’administration des Églises territoriales de tradition orthodoxe.
Revue du droit des religions n°16/2023

Revue du droit des religions n°16/2023

Élection et religion
Forey Elsa
Ce numéro de la "Revue du droit des religions" compare les notions de laïcité et de neutralité religieuse des élus et des élections, en France, en Allemagne et aux États-Unis.
Revue du droit des religions n° 13/2022

Revue du droit des religions n° 13/2022

La loi confortant le respect des principes de la République
Fortier Vincente et Gonzalez Gérard
Le dossier thématique sur la loi du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République éclaire les mesures introduites par ce texte qui un certain nombre de droits et libertés dans le droit civil, le droit pénal, le droit des associations ou encore le droit à l'instruction. Le numéro est complété par 3 varia.
Revue du droit des religions n° 12/2021

Revue du droit des religions n° 12/2021

Les animaux en religion
Gonzalez Gérard
Le bien-être animal et la refondation de son statut juridique sont devenus une préoccupation majeure de ses défenseurs, poussée à son paroxysme par le véganisme. Les institutions s'efforcent de conjuguer le devoir de ne pas l’exposer à des souffrances extrêmes avec des manifestations de la liberté de religion s’exprimant dans des rites d’abattage.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.