Le COREPER dans tous ses États

L’ouvrage s’intéresse à un rouage essentiel et paradoxal du processus décisionnel communautaire. Le Comité des représentants permanents des gouvernements des États membres auprès de la Communauté européenne, le COREPER, est devenu une instance…

L’ouvrage s’intéresse à un rouage essentiel et paradoxal du processus décisionnel communautaire. Le Comité des représentants permanents des gouvernements des États membres auprès de la Communauté européenne, le COREPER, est devenu une instance communautaire indispensable qui assure, par sa continuité, sa compétence et sa discrétion, la marche quotidienne de la Communauté européenne. Son existence témoigne de l’étroite implication des exécutifs nationaux dans la gestion de la Communauté. En donnant la parole à des universitaires et à des hauts fonctionnaires nationaux et communautaires qui en ont l’expérience concrète, les rapports et débats, issus d’un table ronde et ici retranscrits, permettent d’aller plus loin que les habituelles descriptions académiques du COREPER, trop souvent contemplé de l’extérieur. Au moment où se discutent les réformes institutionnelles de l’Union européenne, l’ouvrage offre un éclairage nouveau (mêlant les analyses de sciences politiques et de sciences administratives) sur un élément central du système politique communautaire.

Préface • Denys Simon et Vlad Constantinesco

Accueil & Rapport introductif • Denys Simon et Vlad Constantinesco

Première partie : Le COREPER et l’appareil politico-administratif national

Jean-Luc Sauron (rapport introductif)
Discussion

Deuxième partie : Le COREPER et les piliers non communautaires

Jörg Monar (rapport introductif)
Discussion

Troisième partie : Le COREPER et le Parlement européen
Jean-Pierre Cot (rapport introductif)
Discussion

Quatrième partie : Le COREPER et la Commission Européenne
Paolo Ponzano (rapport introductif)
Discussion

Conclusions • Jean-Louis Quermonne

Annexes
Documentation
Bibliographie
Liste des participants
Sous la direction de : Constantinesco Vlad, Simon Denys
Première édition
Langue : français
Nombre de page : 152
Dimensions (Lxl) : 24 x 16.5 cm

12,20  TTC

Sous la direction de : Constantinesco Vlad, Simon Denys
Collection :
Date de parution : 01/01/2001
Nombre de pages : 152
EAN : 9782868201690

Voir également

Droit canonique et ecclésiastique de l’Église orthodoxe

Droit canonique et ecclésiastique de l’Église orthodoxe

Sources, histoire, institutions et particularités
Papathomas Grigorios D.
Ces études relatives aux canons de l’Église du Ier millénaire et au droit canon de l’Église orthodoxe du IIe millénaire intéressent la vie communautaire, l’ecclésiologie et l’administration des Églises territoriales de tradition orthodoxe.
Revue du droit des religions n°16/2023

Revue du droit des religions n°16/2023

Élection et religion
Forey Elsa
Ce numéro de la "Revue du droit des religions" compare les notions de laïcité et de neutralité religieuse des élus et des élections, en France, en Allemagne et aux États-Unis.
Face au nazisme

Face au nazisme

Écrits 1933-1938
Beaud Olivier et Plyer Ségolène
Dans ces textes rédigés avant-guerre, René Capitant fait preuve de talents multiples, joignant à la rigueur du juriste la profondeur du philosophe, la sagacité de l'observateur, et la prescience de l’analyste des relations internationales.
Revue du droit des religions n° 13/2022

Revue du droit des religions n° 13/2022

La loi confortant le respect des principes de la République
Fortier Vincente et Gonzalez Gérard
Le dossier thématique sur la loi du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République éclaire les mesures introduites par ce texte qui un certain nombre de droits et libertés dans le droit civil, le droit pénal, le droit des associations ou encore le droit à l'instruction. Le numéro est complété par 3 varia.

Inscrivez-vous
pour être tenu informé de notre actualité et de nos parutions

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité
pour plus d’informations.