Presses universitaires de Strasbourg

http://pus.unistra.fr/fr/livre/?GCOI=28682100629620
Du sabre à la plume
Titre Du sabre à la plume
Sous-titre Mémoires de journalistes engagés de l'époque Meiji
Édition Première édition
ISSN 21097801
Éditeur Presses universitaires de Strasbourg
BISAC Classifications thématiques BIO000000 BIOGRAPHY & AUTOBIOGRAPHY
BIO025000 BIOGRAPHY & AUTOBIOGRAPHY / Editors, Journalists, Publishers
HIS021000 HISTORY / Asia / Japan
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013 ) 3377 HISTOIRE
3660 Biographies / Mémoires
3381 Monde
Description public visé Public averti
Crédit PUS
Date de première publication du titre 30 avril 2014
Subject Scheme Identifier Code      93 Thema subject category: NH      93 Thema subject category: NHB      93 Thema subject category: DNBF      93 Thema subject category: DNB      93 Thema subject category: KNT      93 Thema subject category: NHF      94 Thema geographical qualifier: 1FPJ
Avec Index ; Bibliographie ; Notes


Support Livre broché
Nb de pages 288 p. Index . Bibliographie . Notes .
ISBN-10 2-86820-565-8
ISBN-13 978-2-86820-565-0
GTIN13 (EAN13) 9782868205650
Date de publication 19 mai 2014
Nombre absolu de pages 288
Nombre de pages de contenu principal 288
Format 16,5 x 24 x 1,9 cm
Poids 541 gr
Prix 24,00 €
 

Description

Fruit de recherches approfondies sur l'histoire de la presse de l'époque Meiji, Du sabre à la plume donne un éclairage nouveau sur cette époque située entre le milieu du XIXe siècle et le début du XXe, en donnant accès à des récits autobiographiques originaux, inédits en langue occidentale. À travers des commentaires et des traductions annotées, l’ouvrage met en lumière les destins personnels de Fukuchi Ôchi, Suehiro Tetchô et Tokutomi Sohô, trois journalistes représentatifs qui, grâce au rôle décisif qu’ils ont joué dans la presse japonaise, ont grandement contribué à bâtir l’identité du Japon moderne. En croisant ces visions multiples, l’auteur met en perspective les liens subtils qui existaient entre les différents acteurs de la modernité dans un Japon en pleine mutation idéologique. L’ensemble des trois textes recouvre une période qui s’étend sur une quarantaine d’années, de la fin du shôgunat d’Edo (1603-1867) jusqu’au début de la guerre sino-japonaise en 1894. C’est dans l’interaction entre l’histoire collective et la perception individuelle de ces écrivains et journalistes, qui ont vécu de grands et petits événements sur lesquels ils portent un regard intime et personnel, que réside le réel intérêt de ces textes. Ceux-ci donnent des informations rares et insolites sur la vie à l’époque Meiji, et des éclaircissements singuliers sur les hommes qui la décrivent.

Sommaire

Notes préliminaires
Introduction
Contexte historique

Commentaires
Fukuchi Ôchi – journaliste au service du gouvernement ;
Suehiro Tetchô – défenseur des idées libérales ;
Tokutomi Sohô – la « nouvelle génération » de journalistes ;
Regards croisés sur les trois récits.

Textes
Fukuchi Ôchi – Shinbunshi jitsureki « Ma vraie histoire du journal » ;
Suehiro Tetchô – Shinbun keirekidan « Ma vie de journaliste » ;
STokutomi Sohô – ohô jiden « Mémoires de Sohô ».

Repères chronologiques
Bibliographie
Index