PUS, Presses universitaires de Strasbourg

http://pus.unistra.fr/fr/livre/?GCOI=28682100619230
ReCHERches n° 17/2016
Titre ReCHERches n° 17/2016
Sous-titre De la joie pure : Brancusi et les poètes
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 17
Édité par Ana-Maria Gîrleanu-Guichard, Natacha Lafond
Revue ReCHERches
ISSN 1968035X
Éditeur Presses universitaires de Strasbourg
BISAC Classifications thématiques LIT000000 LITERARY CRITICISM
ART015000 ART / History
ART053000 ART / Techniques / Sculpting
Dewey (abrégé) 800-899 Literature
730 Plastic arts; Sculpture
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3435 LITTÉRATURE GENERALE
3669 Histoire de l'art
3678 Sculpture
Description public visé Universitaires ; étudiants L, M et D ; les chercheurs en lettres, langues et disciplines artistiques (histoire de l'art, arts plastiques).
Crédit PUS
Date de première publication du titre 13 décembre 2016
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: AGA      93 Classification thématique Thema: AFKB      93 Classification thématique Thema: WFA      93 Classification thématique Thema: DS      93 Classification thématique Thema: D      93 Classification thématique Thema: F
Avec Notes


Support Livre broché
Nb de pages 178 p. Notes .
ISBN-10 2-86820-942-4
ISBN-13 978-2-86820-942-9
GTIN13 (EAN13) 9782868209429
Date de publication 13 décembre 2016
Publication , France
Nombre de pages de contenu principal 178
Format 16 x 24 x 1,1 cm
Poids 330 gr
Prix 18,00 €
 

Description

Quels sont les liens de Constantin Brancusi, figure majeure de l'art moderne, avec la poésie ?
Des poètes venus d'horizons culturels et esthétiques différents (Lucian Blaga, Mina Loy, Ezra Pound, W. B. Yeats, Benjamin Fondane, Jean Arp, Roger Vitrac, Raymond Queneau, Alain Jouffroy, Mathieu Bénézet...) sont entrés en dialogue avec son œuvre qui renoue avec les traditions tout en créant de nouvelles formes ancrées dans des matières élémentaires.

Par le croisement des disciplines (histoire de l’art, études littéraires et comparatistes), des expériences et des origines des contributeurs de cet ouvrage, il a été possible d’approfondir et de réunir, voire de traduire pour la première fois, des poèmes consacrés à l’œuvre de Brancusi. Des documents inédits en français provenant d’archives françaises et roumaines mettent en lumière ce dialogue entre poésie et sculpture, porté à un point d’intensité rare dans l’histoire de l’art du XXe siècle.

Sommaire

Ana-Maria Gîrleanu-Guichard et Natacha Lafond – Avant-propos ;

Doïna Lemny – Brancusi et la nostalgie des origines : des écrits à l'œuvre plastique ;

Aimée Bleikasten † – « La Colonne sans fin » : autoportrait de Brancusi ;

Charlotte Estrade – Formes et plans : l’alchimie Brancusi en poésie anglophone (Ezra Pound, William Butler Yeats) ;

Claire Gheerardyn – De quelques hypothèses sur la joie de L’Oiseau d’or : Brancusi, Mina Loy et Rilke ;

Hélène Lenz – Constantin Brancusi vu par Benjamin Fondane ;

Natacha Lafond – Brancusi et les poètes, de Benjamin Fondane à Mathieu Bénézet : un artiste lyrique ;

Ana-Maria Gîrleanu-Guichard – « Darul lumei cântă » / « Chante le don du monde ». Approches poétiques de la sculpture de Constantin Brancusi ;

Adriana Şotropa – Constantin Brancusi et la poésie roumaine dans les années 1960 : entre idéologie et dialogue artistique ;

Magda Cârneci – Brancusi et l’expérience visionnaire ;

Constantin Brancusi – Carnet de poèmes ;

Lucian Blaga – Sculptura nouă [La nouvelle sculpture].