PUS, Presses universitaires de Strasbourg

http://pus.unistra.fr/fr/livre/?GCOI=28682100481790
Les Aristocraties en Europe du Moyen Âge à nos jours
Titre Les Aristocraties en Europe du Moyen Âge à nos jours
Édition Première édition
Édité par Patrick Werly
Éditeur Presses universitaires de Strasbourg
CLIL classifications thématiques 2110 Histoire
Public visé 05 Enseignement supérieur
Date de première publication du titre 13 octobre 2011


Support Livre broché
Nb de pages 276 p.
ISBN-10 2-86820-479-1
ISBN-13 978-2-86820-479-0
GTIN13 (EAN13) 9782868204790
Référence
Date de publication 14 novembre 2011
Nombre de pages de contenu principal 276
Format 16,5 x 24 x 1,7 cm
Poids 502 gr
Prix 20,00 €
 

Description

Les formes des sociétés aristocratiques en Europe ont été diverses, diverses aussi les influences qu'elles ont exercées sur la formation de la culture européenne. Les études comparatives menées en cet ouvrage nous introduisent sur les rapports qu'elles ont eus avec les États des différents pays (en particulier en France et en Pologne) — éventuellement sur la confrontation avec eux — et sur les modalités ­selon lesquelles ces sociétés ont favorisé, ne serait-ce que de façon indirecte, le développement de la culture moderne. L’attention apportée aux formes éducatives de l’aristocratie met en lumière l’influence des femmes impliquées dans cette évolution, et leurs destinées. Les présentes analyses manifestent aussi l’imaginaire et les mythes à travers lesquels ces sociétés ont cherché à se penser et à se définir.

Sommaire

Patrick Werly — Présentation 
Première partie – Modèles éducatifs et culturels des aristocraties

Pierre Racine — Bourgeoisie? Aristocratie? Le cas des communes italiennes
I. L'aristocratie polonaise dans l'histoire
Maciej Serwanski — Entre la République nobiliaire et la Pologne partagée. Ksawery Dzialynski (1756-1819), précurseur du travail positiviste
Malgorzata Praczyk — Les aristocrates, animateurs de l'espace urbain poznanien au 19e siècle
Danuta Plygawko — L'aristocratie polonaise face aux puissances copartageantes dans la seconde moitié du 19e siècle : l'exemple de la Pologne prussienne
Tomasz Schramm — L'aristocratie dans la IIe République polonaise
II. Les aristocraties et l'Europe
Jean-Paul Schneider — Aspects de l’aristocratie dans les Mémoires d’un homme de qualité de l’abbé Prévost
Wojciech Sajkowski — La moralité des antiphilosophes français et les lectures de la noblesse polonaise dans la seconde moitié du 18e siècle
Agnieszka Jakuboszczak — Les grandes familles nobiliaires à travers le regard des diplomates français au milieu du18e siècle
Jérémie Fischer — L’adoption d’un prêtre réfractaire comtois par une famille aristocratique polonaise : l’abbé Pochard chez les Skórzewski (1796-1833) 
III. Les aristocraties au féminin
Wieslaw Mateusz Malinowski — Marie Kalergis, née comtesse Nesselrode (1822-1874) : une aristocrate polono-russe dans les salons européens
Barbara Judkowiak — « L’honneur plus que la vie » et le conflit entre nature et culture dans l’œuvre de la princesse Radziwill : les souffrances d’une aristocrate
Laurent Angard — L’aristocratie au féminin à travers les Mémoires de Marguerite de Valois

Deuxième partie – Imaginaire et mythes des aristocraties

I. Mise en scène du mythe

Georges Bischoff — La durée, la mémoire et le mythe. Automne et lendemains de la noblesse médiévale
Edith Karagiannis-Mazeaud — L’Europe du 16e siècle : définitions, commentaires et mises en scène de la noblesse, de Lemaire de Belges à Alciat, Jodelle (1558), Dorat (1573) et Tyard (1603) 
Maciej Forycki — La noblesse polonaise dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert
Éric Hassler — Construction et reconstruction d’une identité aristocratique. L’exemple des courses de traîneaux des grandes familles de la noblesse à Vienne au début du 18e siècle
II. Critique du mythe
François-Xavier Cuche — La noblesse de province dans le théâtre de Molière 
Luc Fraisse — Où en est l’aristocratie à la Belle Époque ? Les réponses de Proust
Charlotte Krauss — « Kurort » : l’aristocratie russe dans les villes d’eaux. Le récit d’une décadence par la fiction européenne 

Pierre Racine — Conclusion