Presses universitaires de Strasbourg

http://pus.unistra.fr/fr/livre/?GCOI=28682100469950
Des noms derrière des numéros
Titre Des noms derrière des numéros
Sous-titre L'identification des 86 victimes d'un crime nazi. Une enquête
Édition Première édition
Préface de Johann Chapoutot
Traduit par Valentine Meunier
Postface de Georges Yoram Federmann
Éditeur Presses universitaires de Strasbourg
BISAC Classifications thématiques HIS000000 HISTORY
HIS010000 HISTORY / Europe
HIS022000 HISTORY / Jewish
HIS027100 HISTORY / Military / World War II
Dewey (abrégé) 900 History
610 Medical sciences; Medicine
909 World history
Public visé 01 Grand public
03 Jeunes adultes
05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013 ) 3377 HISTOIRE
3392 Deuxième guerre mondiale
3649 Médecine, santé, psychiatrie
3665 Témoignages
Description public visé Universitaires (Histoire), Étudiants L,M et D, Public intéressé par l'histoire de la Seconde Guerre mondiale et la mémoire de la Shoah.
Date de première publication du titre 04 décembre 2018
Avec Notes


Support Livre broché
Nb de pages 394 p. Notes .
ISBN-13 979-10-344-0012-6
GTIN13 (EAN13) 9791034400126
Date de publication 04 décembre 2018
Publication , France
Nombre de pages de contenu principal 394
Illustrations 36 Illustrations
36 illustrations, noir et blanc
Format 13,2 x 20 cm
Prix 25,00 €
 
Titre original Die Namen der Nummern
Soustitre original Wie es gelang, die 86 Opfer eines NS-Verbrechens zu identifizieren
Langue originale allemand
Editeur original Hoffmann und Campe
Date originale 2004

Description

En août 1943, des membres de la SS assassinèrent, dans la chambre à gaz du camp de concentration de Natzweiler-Struthof, 29 femmes et 57 hommes, tous Juifs ou d'origine juive. Le commanditaire de ces meurtres était un institut de recherche, l’Ahnenerbe, qui, probablement à des fins de propagande, voulait utiliser les squelettes des victimes pour enrichir la collection anthropologique de l’institut d’anatomie de la Reichsuniversität Straßburg, dirigé par le professeur Hirt. Le destin de ces 86 victimes condense en substance les dimensions de la persécution et de l’extermination européenne des Juifs.

Retrouver les noms trop longtemps dissimulés derrière des numéros de matricule et restituer des bribes du monde des vivants auquel ces hommes et ces femmes ont été arrachés, tel est le double objectif de l’enquête de Hans-Joachim Lang. Quiconque fait, grâce à lui, un bout de chemin posthume avec Alice Simon de Berlin et Elisabeth Klein de Vienne, Frank Sachnowitz de Larvik et Maurice Francès de Thessalonique, Jean Kotz de Paris et Levie Khan d’Amsterdam, ou encore Marie Sainderichin de Bruxelles et Fajsch Gichman de Pologne, et avec tous les autres, acquiert des repères dans la topographie de la terreur qui a conduit à la Shoah.

Ouvrage publié avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Sommaire

Préface    
Avant-propos    
Introduction : L'histoire s'incarne dans des lieux et des noms

Les vies d'avant
Un musée pour exposer des Juifs morts
Les meurtres
Après la libération de Strasbourg
Fuites et faux-fuyants
Comment, derrière des numéros, des noms sont apparus
Les 86 biographies

Épilogue
Postface