Presses universitaires de Strasbourg

http://pus.unistra.fr/fr/livre/?GCOI=28682100433970
Les Cent-Jours vus de la littérature
Titre Les Cent-Jours vus de la littérature
Sous-titre Suivi d'un inédit de Charles de Rémusat
Édition Première édition
Édité par Bernard Gendrel, Mireille Labouret
Collection Formes et savoirs
Éditeur Presses universitaires de Strasbourg
BISAC Classifications thématiques LIT000000 LITERARY CRITICISM
LIT004150 LITERARY CRITICISM / European / French
LIT024040 LITERARY CRITICISM / Modern / 19th Century
LIT024050 LITERARY CRITICISM / Modern / 20th Century
LIT025010 LITERARY CRITICISM / Subjects & Themes / Historical Events
Dewey (abrégé) 800 Literature rhetoric & criticism
809 Literary history & criticism
Public visé 01 Grand public
05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013 ) 3435 LITTÉRATURE GENERALE
3389 Histoire contemporaine (1799 - 1914)
3440 XIXe siècle
3441 XXe siècle avant 1945
Description public visé Public amateur de littérature et d'histoire, tout public universitaire
Date de première publication du titre 07 novembre 2017
Avec Index ; Bibliographie ; Notes


Support Livre broché
Nb de pages Index . Bibliographie . Notes .
ISBN-10 2-86820-544-5
ISBN-13 978-2-86820-544-5
GTIN13 (EAN13) 9782868205445
Date de publication 07 novembre 2017
Nombre absolu de pages 194
Format 16,5 x 24 x 1,2 cm
Poids 378 gr
Prix 22,00 €
 

Description

Qu'y a-t-il de plus romanesque que le débarquement de Napoléon à Golfe-Juan le 1er mars 1815 ? De plus épique que son vol de clocher en clocher et sa marche contre l'Europe ? De plus comique que le bal ininterrompu des girouettes ? De plus tragique que la bataille de Waterloo, catastrophe finale d’une destinée mue par l’hubris ? Mémorialistes, romanciers, poètes, dramaturges ont abondamment représenté les Cent-Jours, mais leur regard sur la période s’avère souvent réducteur. S’intéressant aussi bien aux historiographes qu’aux poètes, le présent recueil tente de comprendre le traitement particulier de ce « règne trimestriel » dans la littérature des XIXe et XXe siècles, et s’achève sur un extrait inédit des Mémoires de ma vie de Charles de Rémusat.

Sommaire

Mireille Labouret et Bernard Gendrel : Avant-propos

I - Témoigner, reconstruire
Natalie Petiteau - Les Cent-Jours devant l'histoire
Aude Déruelle - Les Cent-Jours vus par l'historiographie romantique
Alex Lascar - Norvins face aux Cent-Jours. Un admirateur embarrassé
Bernard Gendrel - Les Cent-Jours ou la réécriture ambiguë de l'histoire (Constant, Chateaubriand, Rémusat)


II - Regretter, magnifier
Mireille Labouret - Les Cent-Jours vus d'un château de la Loire et d'autres lieux balzaciens
Marie Parmentier - Les Cent-Jours stendhaliens, « l'entreprise la plus romanesque et la plus belle des temps modernes »
Julie Anselmini - Apparition de l’Empereur et vision de l’Histoire : les Cent-Jours vus par Dumas
Franck Laurent - Un retour paradoxal : les Cent-Jours dans l’œuvre de Victor Hugo

III - Se souvenir, réinventer
Gisèle Séginger - Waterloo d’Erckmann-Chatrian : l’histoire racontée à hauteur d’homme
Denis Labouret - Les Cent-Jours, temps de l’aventure et « graines de l’avenir » selon Aragon (La Semaine sainte)
Élisabeth Le Corre - La Foire d’empoigne de Jean Anouilh : farce politique et mélodrame familial

Annexe
Charles de Rémusat - Mémoires de ma vie

 


Chronologie
Bibliographie sélective
Index