Presses universitaires de Strasbourg

http://pus.unistra.fr/fr/livre/?GCOI=28682100054120
« La vie tout entière est pénitence… »
Titre « La vie tout entière est pénitence… »
Sous-titre Les 95 thèses de Martin Luther (1517)
Édition Première édition
Édité par Matthieu Arnold, Karsten Lehmkühler, Marc Vial
Éditeur Presses universitaires de Strasbourg
BISAC Classifications thématiques REL033000 RELIGION / History
REL102000 RELIGION / Theology
HIS037020 HISTORY / Europe / Renaissance
REL067080 RELIGION / Christian Theology / History
Dewey (abrégé) 270 Christian church history
940 General history of Europe
202 Doctrines
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3347 Christianisme
3387 Renaissance
4034 Histoire du christianisme
3349 Protestantisme
Description public visé étudiants (niveau Master) en histoire et en théologie, clercs, universitaires.
Date de première publication du titre 06 novembre 2018
Apple Parental Advisory Oui
Avec Index ; Notes


Support Livre broché
Nb de pages Index . Notes .
ISBN-10 2-86820-545-3
ISBN-13 978-2-86820-545-2
GTIN13 (EAN13) 9782868205452
Date de publication 06 novembre 2018
Publication Strasbourg
Nombre absolu de pages 370
Format 16,5 x 24 x 2,2 cm
Poids 690 gr
Prix 24,00 €
 

Description

Le 31 octobre 1517, Martin Luther convie ses collègues à un débat universitaire en rédigeant 95 thèses « sur le pouvoir des indulgences ». Ce texte célèbre, que l'on tient pour l’origine de la division de la chrétienté occidentale, n’avait jamais fait l’objet d’une étude approfondie en français. Le présent volume, qui fait appel aux compétences des meilleurs connaisseurs du Réformateur, entend combler cette lacune. Il replace les principales thèses dans leur contexte historique puis les étudie dans une perspective systématique. Son titre renvoie à la première des 95 thèses : « En disant "Faites pénitence…", notre Seigneur et Maître Jésus-Christ a voulu que la vie tout entière des fidèles soit une pénitence. » D’autres thèses sont plus subversives : elles contestent l’idée que le pape puisse sauver les âmes souffrantes du purgatoire ou affirment que n’importe quel chrétien, vraiment repentant, est quitte de toute peine devant Dieu, sans lettre d’indulgence. Si les 95 thèses n’ont pas entraîné la fin des indulgences dans l’Église catholique, elles ont contribué à une purification de leur pratique, voire à une clarification de leur doctrine.

Sommaire

Marc Vial, Karsten Lehmkühler et Matthieu Arnold – Avant-propos

Marc Vial et Matthieu Arnold – Introduction

I.Théorie, pratique et critique des indulgences avant 1517

Wolfgang Thönissen – Les indulgences pour les défunts : pénitence et indulgence au Moyen Âge

Sébastien Milazzo – Indulgence(s), sacramentalité et miséricorde chez Albert le Grand

Francis Rapp – La critique des indulgences avant 1517 : mises en garde et mises en cause

Philippe Martin – Vivre et penser la crise des indulgences des années 1510-1530 en milieu catholique

Christoph Burger – Deux prédicateurs d'indulgences dans les milieux proches de Luther : Johannes von Paltz et Hermann Rab

II. La critique des indulgences par Luther et les réponses de ses contradicteurs

Lothar Vogel – Le lit de mort comme lieu théologique : la compréhension du purgatoire de Luther en 1515-1518

Berndt Hamm – Intériorisation et orientation vers l'extérieur : la réorientation réformatrice opérée par Luther jusqu'en 1518

Rolf Decot – L’indulgence de Saint-Pierre, Albert de Mayence et Martin Luther

Theodor Dieter – Les thèses 5 à 7, centre des 95 thèses de Luther sur le « pouvoir des indulgences »

Christian Herrmann – Une théologie pastorale : les indulgences comme sujet des Flugschriften de Luther

Volker Leppin – La pénitence, objet de contestation. Comment les premiers critiques de Luther ont compris la poenitentia

Annie Noblesse-Rocher – Cajetan et Luther commentateurs du Psaume 6, premier psaume de la pénitence

Marc Lienhard – Luther et les indulgences de 1520 à 1546

III. Perspectives systématiques

Jean-Daniel Causse (†) – L’impossible certitude d’une contrition authentique : Luther et la mise en question de la transparence de l’homme à lui–même

Marc Vial – « L’homme ne peut pas vouloir naturellement que Dieu soit Dieu. » Parler du péché à la suite de Luther

Pierre Bühler – Indulgences et justification : était-il nécessaire de proclamer
une indulgence plénière à l’occasion du Jubilé de la Miséricorde ?

André Birmelé – L’actualité de la pensée de Luther

 

Karsten Lehmkühler – Conclusions