Presses universitaires de Strasbourg

http://pus.unistra.fr/fr/livre/?GCOI=28682100002430
Langage et religion
Titre Langage et religion
Sous-titre Vers un nouveau paradigme?
Édition Première édition
Édité par Thomas Alferi, Fred Poché, Frédérique Poulet
Éditeur Presses universitaires de Strasbourg
BISAC Classifications thématiques REL000000 RELIGION
LAN009000 LANGUAGE ARTS & DISCIPLINES / Linguistics
Dewey (abrégé) 200-299 Religion
400 Language
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013 ) 3345 RELIGION
3364 Religion et société
Description public visé Le livre s'adresse aux étudiants en théologie, ou sciences religieuses (niveau deuxième ou troisième cycle), mais aussi aux philosophes, littéraires, historiens, linguistes, etc.
Date de première publication du titre 31 octobre 2017
Avec Notes


Support Livre broché
Nb de pages Notes .
ISBN-10 2-86820-542-9
ISBN-13 978-2-86820-542-1
GTIN13 (EAN13) 9782868205421
Date de publication 31 octobre 2017
Nombre absolu de pages 220
Format 16,5 x 24 x 1,2 cm
Poids 411 gr
Prix 22,00 €
 

Description

Depuis la conception « culturo-linguistique » de la religion défendue par G. Lindbeck, dans The Nature of Doctrine (1984), les recherches concernant le rapport entre religion et langage n'ont cessé de se développer. Aujourd’hui, plusieurs décennies après le linguistic turn ne conviendrait-il pas, pourtant, d’annoncer la fin du paradigme langagier ? Spontanément, une telle hypothèse ne semble guère envisageable, tant les réalités linguistiques marquent les religions de leurs empreintes et gouvernent leur mise en place : prières, rites, textes sacrés, interactions communautaires, accompagnements spirituels, dialogue ou production de récits, registre métaphorique. Quel que soit le phénomène religieux, en effet, le divin paraît se manifester par le langage. Dans le même sens, la religion et son discours s’expriment à partir du réservoir que le langage met à la disposition pour l’intelligence du « croire ». Sans cette médiation, d’ailleurs, l’être humain serait dans l’impossibilité d’aborder un fait religieux quelconque. Cependant les échecs, les apories, les difficultés à rendre compte de l’ Absolu, ou simplement de la singularité du réel – le langage comme « meurtre de la chose » – invitent à pousser plus loin la question. Fruit d’une collaboration internationale, le présent ouvrage s’efforce ainsi de regarder à quelles conditions le paradigme langagier, mis en avant par Lindbeck, peut éclairer encore le monde multiforme des religions.

Sommaire

Thomas Alferi - Préface

I. Langage religieux et société – ouverture conceptuelle

Yannick Courtel - Ce qui nous fait parler
Jean-Marc Ferry - Le dialogue interreligieux : confrontation ou conciliation ?
Fred Poché - Le partage interreligieux comme condition d'une intercompréhension
Louis-Marie Chauvet - Polyphonie du langage religieux
Maxime Allard - Aborder la prière, ses communautés et ses langages via Thomas d'Aquin

II.Théologie post-libérale. La solution culturo-linguistique en question

Rémi Chéno - Fécondité de la métaphore culturo-linguistique de George Lindbeck en théologie des religions
Xavier Gué - La théologie postlibérale à l’épreuve de la pensée de W. Pannenberg
Yves Labbé - Sens et vérité de « la vie éternelle »
Frédérique Poulet - Peut-on parler d’une grammaire de l’action liturgique ? Une relecture de l’approche de Jean-Yves Hameline
Thomas Alferi - « L’auditeur du témoignage ». Perspectives théologico-formelles sur la communication chrétienne

III. Appartenances culturelles et langage religieux

Philippe de Forges - La fiabilité du langage est-elle suspendue aux paroles de la consécration  eucharistique ?Analyse d’une proposition radicale orthodoxe
Olivier Landron - La langue : créativité et polémiques dans le domaine du chant catholique en France. Des années 1940 aux années 1970
Benjamin Akotia - Les formes du langage sacré chez les Akebu du Togo
Yannick Le Boulicaut - L’intertextualité biblique dans la littérature anglo-américaine : le cas de Joseph Conrad

Conclusion