Corpo celeste

Corpo celeste

La théologie critique d'Alice Rohrwacher
Presses universitaires de Strasbourg
Date de parution : mai 2021
Collection - Écouter Voir

Premier long-métrage d'Alice Rohrwacher, Corpo celeste (2011) a fait de son principal protagoniste, Marta, le témoin d'un monde chrétien théologiquement centré sur la Passion et la Résurrection du Sauveur. D'abord curieuse et de bonne volonté, Marta ira de déception en révolte pour finalement refuser la confirmation à laquelle elle s’était préparée.
En mobilisant un vaste répertoire théologique, Corpo celeste suscite des questions nouvelles pour l’analyse cinématographique. Comment passe-t-on du « miracle » auquel assiste Marta aux conversations sur l’âme de saint Augustin avec Evodius ? De la gifle de confirmation que lui donne Santa à la doctrine du Saint-Esprit ? Ou bien encore d’une recette de calmars farcis au poisson-Christ et à l’Eucharistie ?
Un entretien avec Alice Rohrwacher, en postface à cette étude, permet d’aller au cœur de cette démarche poétique et intellectuelle originale.






Suggestions

La coloration des façades en Europe
Bâti urbain et paysage bâti
Denis Steinmetz

Thématique

Arts : Cinéma

Suivez-nous