Langage et religion
Nouveauté

Langage et religion

Vers un nouveau paradigme?
Édité par Thomas Alferi, Fred Poché, Frédérique Poulet

Depuis la conception « culturo-linguistique » de la religion défendue par G. Lindbeck, dans The Nature of Doctrine (1984), les recherches concernant le rapport entre religion et langage n'ont cessé de se développer. Aujourd’hui, plusieurs décennies après le linguistic turn ne conviendrait-il pas, pourtant, d’annoncer la fin du paradigme langagier ? Spontanément, une telle hypothèse ne semble guère envisageable, tant les réalités linguistiques marquent les religions de leurs empreintes et gouvernent leur mise en place : prières, rites, textes sacrés, interactions communautaires, accompagnements spirituels, dialogue ou production de récits, registre métaphorique. Quel que soit le phénomène religieux, en effet, le divin paraît se manifester par le langage. Dans le même sens, la religion et son discours s’expriment à partir du réservoir que le langage met à la disposition pour l’intelligence du « croire ». Sans cette médiation, d’ailleurs, l’être humain serait dans l’impossibilité d’aborder un fait religieux quelconque. Cependant les échecs, les apories, les difficultés à rendre compte de l’ Absolu, ou simplement de la singularité du réel – le langage comme « meurtre de la chose » – invitent à pousser plus loin la question. Fruit d’une collaboration internationale, le présent ouvrage s’efforce ainsi de regarder à quelles conditions le paradigme langagier, mis en avant par Lindbeck, peut éclairer encore le monde multiforme des religions.






Suggestions

Syntaxe latine
Jacques Oudot

Thématique

Linguistique
Sciences religieuses

Suivez-nous