Émile Goichot historien de la spiritualité

Émile Goichot historien de la spiritualité

Date de parution : févr. 2009

Professeur de littérature française à l'Université de Strasbourg, Émile Goichot (1926-2003) s'est fait historien de la spiritualité.
Préparée par une édition savante des Examens particuliers de M.Tronson restée inédite jusqu'à sa publication par les PUS en 2005, sa thèse sur Henri Bremond comme historien du sentiment religieux (1982) fait autorité.
On trouvera dans ce volume des témoignages sur le chercheur résolument agnostique mais passionné par le fait religieux que fut Émile Goichot, mais aussi sur l'expert au savoir encyclopédique doublé d'une modestie au scepticisme souriant, et sur l'homme enfin, penseur solitaire mais dévoué et toujours disponible aux autres. C'est une personnalité singulièrement attachante que ces pages s'emploient à faire revivre ici.
Issu d'une journée internationale d'étude tenue à Strasbourg le 10 mai 2007, cet ouvrage offre également une analyse et un bilan de son oeuvre scientifique. Parti de Bremond et de l'historiographie du 17e siècle religieux, Émile Goichot a montré le lien entre l'intérêt porté à la mystique et la crise « moderniste » dans le catholicisme du début du 20e siècle, crise à laquelle reste attaché le nom d'Alfred Loisy dont il s'est fait le biographe. Ses derniers travaux dialoguent avec les historiens italiens de la piété (De Luca, qu'il a introduit en France) et du « vécu religieux » (De Rosa).






Suggestions

Descartes en Allemagne, 1619-1620
Le contexte allemand de l'élaboration de la science cartésienne
Edouard Mehl

Thématique

Philosophie : Éthique, philosophie morale et religieuse
Littérature : Littérature - XVIIe s.
Philosophie : Philosophie du XVIIe s.
Sciences religieuses

Suivez-nous