KTÈMA n° 38/2013

KTÈMA n° 38/2013

La question des pauvres et de la pauvreté dans le monde grec
Édité par Edmond Lévy
Presses universitaires de Strasbourg
Date de parution : nov. 2013
Revue - KTÈMA

Les esclaves et les élites dans le monde grec ont été l'objet de nombreuses études. Les pauvres libres ou les libres pauvres ont moins retenu l'attention. Parler des pauvres suppose tout d’abord de les définir. Le mendiant, grande figure homérique, masque d’Ulysse retournant dans sa patrie, figure qui se survit dans la tragédie, a-t-il sa place dans la cité démocratique? Peut-il exister sans nobles et riches protecteurs susceptibles de payer ses éventuels services? L’évergésie qui, à la fin de l’époque classique et à l’époque hellénistique, prend en compte le citoyen n’est pas la meilleure des réponses à la pauvreté. Quelle place tient alors l’assistance de l’État et quel est son but? Dans un monde sans « charité » ni « grand enfermement » quelle est la place des pauvres? Mais qui est pauvre? Quels sont les seuils reconnus? Qui se voit pauvre? Qui voit-on pauvre? celui qui doit travailler pour vivre? ou celui qui n’a pas de travail? Telles sont les questions auxquelles répond ce numéro de KTÈMA.






Suggestions

KTÈMA n° 35/2010
Edmond Lévy

Thématique

Histoire : Antiquité

Suivez-nous