Revue des sciences sociales n° 50/2013

Malentendus
Édité par David Le Breton, Gabriele Profita

Le malentendu est sans doute au cœur de toute rencontre. On ne connaît d'abord de l'autre, même le plus proche, que la surface qu'il connaît ou qu'il donne à lire de lui-même. L’autre se construit alors à travers les significations et les valeurs projetées sur lui. Le malentendu ne soulève pas toujours le conflit, il est parfois à la source de moments heureux même si les acteurs, tout en croyant parfaitement se comprendre, ne se rencontrent pas sur le même terrain de sens.
Le malentendu génère des émotions fortes et éventuellement contradictoires. Le plus souvent il prend la forme d’une tension pénible entre des acteurs ou des groupes. Si la rencontre de l’altérité est inévitable, et particulièrement dans le monde contemporain marqué par la mondialisation et un afflux considérables de migrants dans les pays du Nord, quelles sont alors les conditions qui favorisent la rencontre la plus propice, supposant d’entrer dans la logique de l’autre tout en maintenant les fondements du sentiment de soi?