Revue des sciences sociales n° 36/2006

Écrire les sciences sociales

La science ne se pense pas sans écriture, sans la figure du théorème inscrit au tableau de nos salles de classe. On pourrait essayer d'imaginer ce que serait une connaissance élaborée par des êtres qui n'auraient pas disposé de la parole, et a fortiori de l'écriture. Une société où prédominerait la communication par le toucher ou par l'odorat (ou par des canaux sensoriels autres, inexistants sur notre planète, mais dont on pourrait imaginer les caractéristiques virtuelles) pourrait-elle accéder à l'équivalent d'une pensée scientifique? Pour pouvoir penser scientifiquement le monde, il nous faut aujourd'hui réfléchir à la manière dont l'écriture nous contraint à le penser dans la logique et les catégories qui sont les siennes.






Suggestions

Revue des sciences sociales n° 35/2006
Nouvelles figures de la guerre
Pascal Hintermeyer, Patrick Schmoll

Thématique

Sociologie, Sciences politiques

Suivez-nous