Les Vitraux de l'ancienne église des Dominicains de Strasbourg

Les Vitraux de l'ancienne église des Dominicains de Strasbourg


L'église des Dominicains de Strasbourg – qui se trouvait à la place de l’actuel Temple Neuf – a été la proie des flammes lors du bombardement de la ville en 1870. Il nous reste de cet édifice une abondante partie de son décor vitré étudié dans le présent ouvrage. Le travail de Victor Beyer constitue le second volume alsacien du Corpus vitrearum et fait suite dans cette collection à la publication, en 1986, de l’ouvrage Les vitraux de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg (Victor Beyer, Christiane Wild-Block, Fridtjof Zschokke).
On trouvera recensé et commenté un groupe de médaillons typologiques (Ancien et Nouveau Testament), qui provient de la première église (1254-1260). Un deuxième ensemble est ensuite étudié. Il date de l’église agrandie au 14e siècle (1307-1345), et comprend des séquences de la Vie du Christ et de hautes architectures peintes. Le troisième ensemble analysé a été réalisé autour de 1417. il s’agit d’un magistral Jugement dernier, qu’accompagnait le collège apostolique.
Ce précieux ensemble, fort de près de 250 panneaux, a été acquis par la Ville de Strasbourg en 1833. Il échappa de ce fait au désastre de 1870. Il nous permet aujourd’hui de mieux comprendre un monument majeur de l’art du vitrail médiéval d’inspiration dominicaine. L’ouvrage tend à lui redonner corps et personnalité dans le cadre général de l’histoire de l’art.
Une partie des panneaux des Dominicains a trouvé place dans un certain nombre de baies de la cathédrale de Strasbourg (Chevet et Chapelle Saint Laurent). Le reste des panneaux demeure en réserve et devrait trouver, souhaitons-le, une nouvelle affectation.






Suggestions

Strasbourg et strasbourgeois à la croisée des chemins
Mobilités urbaines, 1810-1840
Marie-Noël Hatt-Diener

Thématique

Alsace : Histoire
Arts : Histoire de l'art

Suivez-nous