Éthique et littérature, 19e-20e siècles

Éthique et littérature, 19e-20e siècles

Colloque de Strasbourg, 10 et 11 déc. 1998
Édité par Eléonore Roy-Reverzy, Gisèle Séginger
Date de parution : janv. 2000

La morale classique prescrivait des règles qui se trouvaient fondées sur un ordre métaphysique ou religieux. Les valeurs éthiques ne préexistent pas au travail de recherche, ou du moins doivent y trouver la confirmation de leur légitimité. Du 19e au 20e siècle les rapports entre éthique et esthétique ont beaucoup varié, et avec la mort de l’absolu certains cherchent dans la littérature une nouvelle forme de spiritualité (sans Dieu).