De literarum ludis recte aperiendis liber

De literarum ludis recte aperiendis liber

De la bonne manière d'ouvrir des écoles de Lettres
Jean Sturm (1507 - 1589)
Date de parution : sept. 2007

Dès 1534, la ville libre d’Empire de Strasbourg, passée à la Réforme, chercha à se doter d’institutions scolaires dignes de son poids politique et culturel. Le traité De la bonne manière d’ouvrir des écoles de Lettres (1538), que Jean Sturm rédigea en réponse à cette préoccupation, jeta, durablement, les bases de l’enseignement primaire, secondaire et universitaire à Strasbourg. L’humaniste ne se contente pas d’y prôner un Gymnase unique, avec un enseignement progressif : il expose de manière détaillée la méthode d’une éducation orientée vers l’acquisition d’une piété « sage et éloquente ». Remarquable plaidoyer pour la culture classique – avec son accent sur la rhétorique cicéronienne –, cet écrit du 16e siècle frappe par la justesse et l’actualité de nombre de ses considérations pédagogiques.


Description dans la langue de l'ouvrage






Suggestions

Jacques Du Fouilloux et son traité de la vénerie
Étude biographique et bibliographique
François Remigereau

Thématique

Philosophie : Éthique, philosophie morale et religieuse
Littérature : Littérature - XVIe s.
Psychologie

Suivez-nous