La coloration des façades en Europe

La coloration des façades en Europe

Bâti urbain et paysage bâti
Édité par Denis Steinmetz
Date de parution : janv. 2015
Collection - Études alsaciennes et rhénanes

Définitivement, nous avons tourné la page du XXe siècle. Le retour de la couleur le dit. Elle avait accompagné avec vigueur les débuts du modernisme dans les années vingt avant que ne triomphe l'esthétique épurée des white et des gray, un demi-siècle plus tard. Son retour actuel ouvre à la production un éventail inédit de possibilités : elles vont de la plus intense polychromie à sa négation radicale, dans une vision distanciée du rapport au passé. La fin de l’idéologie moderne, post- ou néo-moderne nous a entraînés dans la spirale de l’éclectisme. De ce fait, nous assumons l’hétérogénéité des héritages culturels et la capacité, pour chacun, de s’assimiler à l’un ou l’autre d’entre eux. Cette vision éclatée n’est pas sans danger, l’infinité des répertoires brouillant tout message. On peut y voir le préalable à de nouveaux engagements, moins dispersés, et à de nouvelles certitudes – espérons-le, du moins !

François Loyer






Suggestions

Voyages d'artistes
Entre tradition & modernité
Tiphaine Larroque, Claire Le Thomas, Michel Demange

Thématique

Arts : Architecture

Suivez-nous