Nikolaï Karamzine à Strasbourg

Nikolaï Karamzine à Strasbourg

Un écrivain-voyageur russe dans l'Alsace révolutionnaire (1789)
Date de parution : mars 2011
Collection - Études orientales, slaves et néo-helléniques

Les Lettres d'un voyageur russe (1791-1801) fut le premier récit de voyage littéraire jamais publié en Russie et l’œuvre principale de Nikolaï Karamzine (1766-1826), figure phare du sentimentalisme et premier grand historien de son pays.
À Strasbourg Karamzine est confronté d’une part à l’altérité française (et à son étrange variante alsacienne), et d’autre part à ces landmarks culturels que sont la cathédrale et le mausolée du maréchal de Saxe. Cette confrontation amène l’écrivain à définir sa position, en tant que Russe, vis-à-vis de la France et, en tant qu’artiste, vis-à-vis des paradigmes esthétiques de l’art gothique et de l’art baroque.
L’expérience strasbourgeoise est également et surtout politique. C’est en Alsace, en août 1789, que Karamzine découvre la violence révolutionnaire. Cela le frappe durablement et jouera un rôle décisif dans l’évolution qui fait de lui le premier penseur conservateur russe.






Suggestions

ReCHERches n° 8/2012
L'échec dans la littérature hispano-américaine
Nathalie Besse

Thématique

Langues et civilisations : Néo-hellénique, orientale et slave

Suivez-nous