La rémunération des dirigeants des sociétés cotées et le vote contraignant des actionnaires

La rémunération des dirigeants des sociétés cotées et le vote contraignant des actionnaires

La loi Sapin 2 du 9 décembre 2016
Presses universitaires de Strasbourg
Date de parution : déc. 2018
Collection - Droit de l'entreprise

La loi Sapin 2 du 9 décembre 2016 a introduit dans le droit français le mécanisme du say on pay, c'est-à-dire un vote contraignant des actionnaires sur la rémunération des dirigeants des sociétés cotées.
Parce que ce principe était déjà prévu par les codes de gouvernance, la disposition nouvelle constitue un remarquable effort de transposition d’une règle de soft law dans le Code de commerce.
Cependant, tel qu’il est aujourd’hui envisagé, le vote contraignant suscite de nombreuses interrogations auxquelles cet ouvrage se propose de répondre, en attendant de nouvelles évolutions impliquées par le droit communautaire, lui-même particulièrement intéressé par ce sujet.
La question du vote contraignant des actionnaires se posant dans de nombreux pays, le volume s’inscrit dans une perspective résolument comparatiste.

Jérôme Lasserre Capdeville

Jérôme Lasserre Capdeville, maître de conférences HDR à l'Université de Strasbourg (UMR 7354 DRES).










Suggestions

Conciles provinciaux et synodes diocésains du concile de Trente à la Révolution française
Défis ecclésiaux et enjeux politiques ?
Marc Aoun, Jeanne-Marie Tuffery-Andrieu

Thématique

Droit, Sciences économiques

Suivez-nous