Théologie et sciences des religions en débat

Théologie et sciences des religions en débat

Hommage à Gilbert Vincent
Date de parution : avr. 2009
Collection - Écriture et société

Il n'est pas rare qu'une distinction soit opérée entre théologie et sciences des religions. La première serait une discipline spéculative et déductive alors que les autres sciences humaines et sociales attachées à l'analyse du « fait religieux » auraient le mérite d'assurer une démarche inductive, à même de mettre en avant un des principaux critères de la scientificité, la vérification expérimentale.
Au-delà de tout positivisme suranné, n'en va t-il pas des sciences de la religion comme des autres sciences humaines ? Ne sont-elles pas relatives et ne se fondent-elles pas sur des axiomes indémontrables dont se nourrit tout paradigme en sciences humaines ? Mais, en même temps, les deux approches scientifiques de la religion n'ont pas le même objet. La théologie pose la question de Dieu et étudie de manière critique ses représentations ; les sciences des religions étudient les pratiques et les croyances religieuses et leurs effets sociaux. Elles ne peuvent que se situer en deçà de l'objet qui leur échappe toujours quant à sa substance. Il y a donc cohabitation et complémentarité entre deux approches et modalités disciplinaires.






Suggestions

Thématique

Sciences religieuses

Suivez-nous