Le pluralisme religieux dans les cimetières en Europe

Le pluralisme religieux dans les cimetières en Europe

Édité par Anne Fornerod
Presses universitaires de Strasbourg
Date de parution : juin 2019
Collection - Société, droit et religion

Les cimetières sont un lieu traditionnel d'expression des convictions religieuses. En dépit du développement considérable de la crémation – signe de sécularisation – le paramètre religieux demeure une voie d'analyse incontournable de ces espaces. Les contributions réunies dans ce volume proposent une réflexion sur la régulation des pratiques religieuses observables dans les cimetières à l'échelle européenne. Elles cherchent à apprécier la spécificité nationale qui peut être double : celle qui détermine le système de relations État-religions et celle qui caractérise la législation funéraire. Si les enjeux et les défis posés sont comparables d’un pays à l’autre, les auteurs mettent en perspective les réponses apportées. Ils montrent aussi la mise en œuvre d’un régime juridique des cimetières qui dépend de sa réception par les cultes concernés. Une large place est donc faite à l’analyse du statut des cimetières dans les principales traditions religieuses.

Moussa Abou Ramadan

Moussa Abou Ramadan est professeur d'islamologie et de droit musulman à l’université de Strasbourg, UMR 7354 DRES. Il a notamment publié "La protection de la liberté religieuse des minorités en Israël", Mediterranean Human Rights Law Journal, 2001, p. 39-80 et « The Protection of Holy Places in Israeli Law », dans FERRARI Silvio (dir.), Between Cultural Diversity and Common Heritage: Legal and Religious perspectives on the Sacred Places of the Mediterranean, Farnham, Ashgate, 2014.



Les théologies à l'université
Statut scientifique et réglementation juridique de disciplines en quête d'identité
Moussa Abou Ramadan, Beate Bengard, Paloma Braun
L'ouvrage apporte des éléments de réponse à des questions d’actualité. Il permet de mieux saisir les intentions des autorités religieuses dans le processus de formation de leurs ministres du culte dans et pour une société sécularisée.


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Le statut des ministres du culte musulman en France
Études comparatives et proposition d'une charte nationale
Francis Messner
Cet ouvrage présente le statut des imams, en le comparant à ceux des prêtres, pasteurs, rabbins et des moines bouddhistes, en France, dans des pays européens, et dans des pays dont l'islam est la religion d’État. La question est plus que jamais d’actualité, à l’heure où la question de l’organisation de l’islam ressurgit dans le débat public.











Suggestions

Revue du droit des religions n° 8/2019
Quel statut pour les ministres du culte ?
Francis Messner

Thématique

Droit, Sciences économiques : Droit des religions

Suivez-nous