Zola sans frontières

Zola sans frontières

Colloque international, Strasbourg, mai 1994
Édité par Auguste Dezalay
Presses universitaires de Strasbourg
Date de parution : janv. 1996

Plus d'un siècle nous sépare maintenant de l'époque où Zola publiait le dernier de ses Rougon-Macquart. Il était alors l'écrivain français le plus connu en France et hors de France, et la diffusion de son naturalisme se faisait sur l'Europe entière, à travers ses propres œuvres, L'Assommoir, Nana, Germinal, La Bête humaine surtout, et les œuvres de ses admirateurs, rivaux ou disciples, au Portugal, en Espagne, en Italie, en Grèce, mais aussi en Angleterre, en Hollande, en Allemagne, en Autriche, et jusqu'en Russie et dans les pays scandinaves. Pourquoi malgré la montée des nationalismes, cette primauté européenne d'un "Zola sans frontières" resté jusqu'à nous non seulement le héros de J'Accuse, mais le maître du roman documentaire, l'initiateur de la littérature et du journalisme de reportage, et le premier grand expert dans l'univers des médias ?






Suggestions

Pouchkine, poète de l'altérité
Évelyne Enderlein, Tatiana Victoroff

Thématique

Littérature : Littérature - XIXe s.

Suivez-nous