Mallarmé, le suspens

Mallarmé, le suspens

Presses universitaires de Strasbourg
Date de parution : janv. 1997

Les deux premières études de l'ouvrage montrent comment le centre lumineux de l'esthétique et de l'écriture mallarméennes éclaire d'une part la situation poétique du poète (Le suspens de l'exil) et d'autre part sa quête d'un théâtre sur lequel il se voyait lui-même dans la posture risible d'un "spirituel histrion" (L'esprit en suspens). La troisième est un commentaire attentif d'Igitur, à partir du texte revu sur le manuscrit, consultable désormais à la Bibliothèque Doucet. L'ambition a été de rendre à ce texte inabouti sa fonction de pivot dans l'aventure poétique de Mallarmé : "Le vieux monstre de l'impuissance" stérilisait, semblait-il, le monde parvenu à son terme ; mais le jeune héros inaugurait par son suicide simulé l'"interrègne" du Temps suspendu, assignant au poète, son double, la tâche d'aider le monde dans sa gésine et de préfigurer même sa palingénésie.






Suggestions

La poésie comme forme de la connaissance
Deux conférences prononcées dans le cadre d'un séminaire de perfectionnement pour enseignants étrangers, 21-22 juil. 1981
Pierre Emmanuel

Thématique

Littérature : Littérature - XIXe s.
Littérature : Poésie

Suivez-nous