Laïcité en débat

Laïcité en débat

Principes et représentations en France et en Turquie
Édité par Samim Akgönül
Presses universitaires de Strasbourg
Date de parution : avr. 2009
Collection - Société, droit et religion

La laïcité est avant tout un concept dynamique. Dynamique dans le temps, car en tant que concept étatique, elle changea de signification et d'application tout au long du 20e siècle. Le principe de laïcité établi en France en 1905 n'est pas identique à celui, acclamé ou contesté, de 2009. De même, le principe constitutionnel de laïcité importé en Turquie en 1937, n'est certainement pas le même que celui de la Turquie du 21e siècle, qui est aujourd'hui également contesté.
Elle est également dynamique dans l'espace. Le contexte politique, historique, sociologique et juridique d'un État charge la laïcité tantôt d'un rôle d'une mission sociétale, comme la « modernisation », tantôt d'un rôle protectionniste, principalement de l'« obscurantisme reli­gieux ». Cela dit, l'adaptation contextuelle a créé en Europe différents systèmes de relations Religion(s)-État, chacun original. La Turquie et la France se détachent des autres pays européens, car les deux pays utilisent précisément le même mot - laïcité/laiklik - mais avec des significations spécifiques.
Ce livre, issu d'un colloque binational tenu en mars 2005 à Stras­bourg, réunit les textes de juristes, historiens, politologues et sociolo­gues des deux pays qui ont confronté leurs savoirs et interprétations sur la laïcité, pour en dégager le sens et l'évolution, à la fois juridique en tant que principe, mais aussi sociétale et sociale en tant que représentations dynamiques.






Suggestions

Les risques technologiques
La loi du 30 juillet 2003
Marie-Pierre Camproux-Duffrène

Thématique

Droit, Sciences économiques : Droit des religions

Suivez-nous