Flaubert, une poétique de l'histoire

Flaubert, une poétique de l'histoire

Date de parution : janv. 2000

« Le sens historique date d'hier. Et c’est peut-être ce que le XIXe siècle a de meilleur ». Flaubert définit ainsi la différence épistémologique qui caractérise la connaissance de son époque. Cette transformation donne aux études historiques un élan nouveau. Dans son œuvre, il fait lui-même une place privilégiée aux représentations de l’histoire qu’elle soit moderne (L’Éducation sentimentale, Bouvard et Pécuchet) ou antique (Salammbô, Hérodias), politique, religieuse (La Tentation), ou encore sociale (Madame Bovary). Son écriture de l’histoire témoigne de la réorganisation du savoir historique au XIXe siècle et de l’émergence de nouveaux objets d’étude (les forces sociales, la vie concrète, les mentalités, les représentations) ; elle introduit également une dimension critique, déconstruisant souvent ironiquement les représentations les plus courantes de l’historiographie de l’époque.






Suggestions

Mallarmé, le suspens
Yves Delègue

Thématique

Littérature : Littérature - XIXe s.
Histoire : XIXe - XXe siècle

Suivez-nous