Bestiaire d'amour

Bestiaire d'amour

Bestiario de amor
Édité par Isabelle Reck
Date de parution : févr. 2018
Collection - hamARTia

Dans son Bestiaire d'amour / Bestiario de amor, José Manuel Corredoira Viñuela fait se côtoyer six éléphants, un coq « un tout petit peu » assassiné ainsi qu'un perroquet aveugle. Ces trois textes, édités pour la première fois en version bilingue, sont des palimpsestes tantôt loufoques, tantôt extravagants, parfois surréalistes, assurément érudits et jouissifs. Comme l'écrit Fernando Arrabal dans son prologue, « On dirait que son "Bestiaire" nous regarde avec mansuétude angélique, folie fauve et ravissement. Lorsque le soleil met un terme à son séjour, Corredoira Viñuela convoque les noces de l’ombre et de la nuit par son art du spasme et de la frénésie. »

De Bestiario de amor (2008) à Iluminaciones al público (2012), Elucidario sentimental (2013) et Diferencias sobre la muerte (2014), José Manuel Corredoira Viñuela a confirmé l’originalité d’une œuvre qui aspire à faire théâtre de tout bois mo(r)t, à faire feu de tout mot. Il se revendique comme l’héritier des courants espagnols avant-gardistes du XXe siècle qui vont de l’esperpento de Valle-Inclán aux allégories grotesques du Nuevo Teatro.

José Manuel Corredoira Viñuela

José Manuel Corredoira Viñuela (1970-) est auteur d'une dizaine de textes de fictions (pièces de théâtre, adaptations et réécritures de textes pour le théâtre, contes pour enfants) depuis la publication de son premier ouvrage, Bestiario de amor (2008). De Bestiario de amor (2008), à Iluminaciones al público (2012), Elucidario sentimental (2013) et Diferencias sobre la muerte (2014), les textes de J. M. Corredoira Viñuela, palimpsestes, tantôt loufoques, tantôt extravagants, parfois surréalistes, assurément érudits et jouissifs, réinventent la langue espagnole. L’auteur se revendique comme l’héritier des courants espagnols avant-gardistes du XXe siècle qui vont de l’esperpento de Valle-Inclán aux allégories grotesques du Nuevo Teatro, et aux cérémonies noires d’Arrabal.










Suggestions

ReCHERches n° 19/2017
Juan Mayorga : théâtre et violence
Erwan Burel, Carole Egger

Thématique

Littérature : Théâtre

Suivez-nous