Huit siècles  de poésie chantée au Yémen

Huit siècles de poésie chantée au Yémen

Langue, mètres et formes du ḥumaynī

Le Yémen possède depuis le XIIIe siècle une tradition citadine originale de poésie chantée connue sous le nom de ḥumaynī. Elle est apparentée à d'autres types de poésie strophique arabe – dont le muwaššaḥ d'origine andalouse – mais a suivi une voie qui lui est propre en développant à la fois des formes poétiques nouvelles et une langue particulière, alliant les ressources de la poésie classique à des traits évoquant ce que l’on a coutume d’appeler l’arabe dialectal. Des textes de toutes époques ­coexistent jusqu’à nos jours dans la pratique chantée, constituant ainsi un répertoire dont la cohérence et l’unité se maintiennent au cours du temps malgré des renouvellements incessants. Cet ouvrage entreprend une étude formelle de cette poésie afin de jeter un jour nouveau sur son histoire.
On trouvera également éditée dans ce volume pour la première fois l’œuvre d’un poète ḥumaynī du XVe siècle, ˁAbd Allāh b. Abī Bakr al-Mazzāḥ.






Suggestions

Langue(s) d'écrivains
Marie-Flore Beretta, Julien Dufour, Isabelle Reck

Thématique

Langues et civilisations : Néo-hellénique, orientale et slave

Suivez-nous