Recherches germaniques hors-série n° 11/2016

Recherches germaniques hors-série n° 11/2016

De la Lebensreform à l'altermondialisme, Lebensreform – Antiglobalisierung
Édité par Catherine Repussard
Date de parution : juil. 2016
Revue - Recherches germaniques

La poussée alternative qui s'exprime avec force autour de 1900 dans le cadre des mouvements de la réforme de la vie (Lebensreform) est marquée par la recherche d'une adéquation de l'homme à son environnement et s'affirme comme réforme de soi (Selbstreform) au sein d’une communauté repensée, notamment sur le plan économique. Elle visait ainsi à ouvrir une "troisième voie", transcendant à la fois le système capitaliste et le modèle socialiste, oscillant entre "capitalisme utopique" et "social-libéralisme". L’écho de ce "grand recommencement" auquel aspiraient les réformateurs de la vie semble avoir résonné durablement au sein du paysage protestataire qui cherche aujourd’hui encore à "défaire le développement pour refaire le monde" (slogan du Forum social de Porto Alegre, 2002). L’altermondialisme qui émerge autour de 2000 et que l’on peut saisir comme désir utopique d’un autre monde et de facto d’une "autre mondialisation" ne fait pas exception.
Ce type de mobilisation dont le déploiement se jouerait des frontières peut être saisi comme la riposte d’une société civile transnationale à la globalisation marchande. Si "plus de liens, moins de biens" doit contribuer à une réévaluation tant de l’individu que de son environnement naturel, social et économique, l’altermondialisme se situe effectivement dans le sillage des idéaux issus de la Lebensreform. Cet ouvrage collectif propose d’aborder les deux mouvements "en résonance", malgré le contexte fort différent qui en a vu l’émergence et le changement d’échelle impliqué.


Description dans la langue de l'ouvrage






Suggestions

Recherches germaniques hors-série n° 6/2009
Mouvements de jeunesse / Jeunes en mouvements
Marc Cluet, Monique Mombert

Thématique

Langues et civilisations : Germanique

Suivez-nous