La plaque photographique
Nouveauté

La plaque photographique

Un outil pour la fabrication et la diffusion des savoirs (XIXe-XXe siècle)
Date de parution : sept. 2019
Collection - Cultures visuelles

D'abord utilisée à l'aide de la lanterne magique pour le divertissement, la plaque photographique s’est imposée dans le dernier quart du XIXe siècle comme un outil particulièrement adapté à la production et la diffusion des savoirs. Depuis quelques années, les plaques photographiques, souvent reléguées dans des réserves, voire totalement oubliées depuis un peu plus d’un demi-siècle, sont regardées comme les témoins patrimoniaux de pratiques pédagogiques et savantes révolues.

Ce volume collectif s’inscrit dans les recherches actuelles sur le patrimoine pédagogique et scientifique. Il témoigne d’une volonté de mieux connaître ces objets pour mieux les valoriser et les conserver. Il propose également d’examiner les cultures visuelles qu’ils mettent au jour, en particulier en matière de construction et de diffusion des savoirs naturalistes, historiques, archéologiques, géographiques ou ethnographiques entre la fin du XIXe et le milieu du XXe siècle.

Antonio Brucculeri

Antonio Brucculeri est diplômé de l'université IUAV de Venise et a soutenu une thèse sur l’œuvre et l’action de Louis Hautecœur publiée en 2007 (éditions Picard). Spécialiste de l’histoire architecturale et urbaine du XIXe et de la première moitié du XXe siècle, il consacre ses recherches à la relation entre traditions et modernités et à la transmission de modèles, notamment par la pédagogie. Il a été chargé de conférences à l’EPHE (2009-2014), professeur invité à l’université Ca’ Foscari de Venise (2012-2013) et boursier au Paul Mellon Centre de Londres (2007, 2013-2014).










Suggestions

L'espace du Saint-Empire
Du Moyen Âge à l'époque moderne
Christine Lebeau

Thématique

Histoire

Suivez-nous