Télécomédie

Télécomédie

Fantaisie théâtrale en 60 scènes
Leo Maslíah
Presses universitaires de Strasbourg
Date de parution : mars 2012
Collection - hamARTia

Destinée à faire connaître des auteurs dramatiques contemporains francophones et étrangers, la collection hamARTia > textes dramatiques propose des textes inédits accompagnés d'une présentation du ­contexte théâtral de l'auteur et de son œuvre, d’une étude sur le texte et d’une entrevue avec l’auteur.

C’est avec l’artiste polymorphe uruguayen Leo Maslíah (Montevideo, 1954) et sa pièce Télécomédie. Fantaisie théâtrale en 60 scènes (2001), pour la première fois traduite de l’espagnol (Uruguay) en français par Pierre-Jean Lombard, qu’hamARTia > textes dramatiques a choisi de s’ouvrir.
Récompensée du Prix National de Littérature du Ministère de l’Éducation et de la Culture de l’Uruguay en 2000, Télécomédie présente l’originalité de jouer de l’esthétique du feuilleton télévisé venézuélien, mexicain ou brésilien, et de combiner une série de thèmes – la famille, le pouvoir, le sexe, la bourgeoisie et ses déboires – et de procédés – parodie, dérision, métatextualité, métathéâtralité – présents tout au long de l’œuvre de Leo Maslíah. Les jeux linguistiques s’y multiplient, créant des situations absurdes et érodant les soubassements ordonnés de la famille petit-bourgeoise du docteur Simon Felizardo.
Trois études signées par Raúl Caplán et Erich Fisbach ainsi qu’une entrevue avec Leo Maslíah complètent la traduction.

Pierre-Jean Lombard

Pierre-Jean Lombard, enseignant d'espagnol à l'université de Strasbourg, notamment à l’ITIRI, est traducteur de l’espagnol vers le français.



Traduction :
Bestiaire d'amour
Bestiario de amor
José Manuel Corredoira Viñuela, Isabelle Reck
Dans son Bestiaire d'amour, José Manuel Corredoira Viñuela fait se côtoyer six éléphants, un coq « un tout petit peu » assassiné ainsi qu'un perroquet aveugle. Ces trois textes, édités pour la première fois en version bilingue, sont des palimpsestes tantôt loufoques, tantôt extravagants, parfois surréalistes, assurément érudits et jouissifs.



La phénoménale ventrée du marquis de Ruchestinto
Euloxio R. Ruibal, Isabelle Reck
La phénoménale ventrée du marquis de Ruchestinto de l'auteur de langue galicienne Euloxio R. Ruibal est une pièce représentative du théâtre rituel du Nuevo teatro galicien, théâtre de résistance au cours des derniers soubresauts du franquisme. L'auteur y entremêle l'héritage rabelaisien, l'esperpento de Valle-Inclán et la farce du potache A. Jarry.













Suggestions

Nicolas de Bonneville
Pré-romantique et révolutionnaire 1760-1828
Philippe Le Harivel

Thématique

Littérature : Théâtre

Suivez-nous