Conscience nationale, État et religions

Conscience nationale, État et religions

Édité par Patrick Werly
Presses universitaires de Strasbourg
Date de parution : avr. 2008

La religion est l’un des critères qui permettent de définir une nation, définition problématique, on le sait. Les auteurs du présent ouvrage, chercheurs français et polonais, historiens, sociologues, littéraires, philosophes, ont tenté de mieux comprendre son rôle dans la nation moderne. La religion a-t-elle favorisé l’apparition d’une conscience nationale ou l’a-t-elle freinée ? Et par religion, faut-il entendre une religion majoritaire ou un ensemble de religions ? Ce phénomène constitue-t-il un obstacle pour l’État soucieux de son unité ou au contraire s’en sert-il comme d’un instrument ? En réponse à ces questions, les études ici rassemblées portent aussi bien sur l’événement politique que sur l’imaginaire de la nation. La Pologne, pour des raisons historiques, y est souvent interrogée, avec l’Irlande, le Pays de Galles, la Belgique, l’Espagne, la Bulgarie, etc. Le regard a d’autre part éprouvé la nécessité de s’élargir, en s’intéressant aux jugements portés depuis l’étranger et aux réflexions plus générales de certains écrivains européens.






Suggestions

La conjuration des dictionnaires
Vérité des mots et vérités de la politique dans la France moderne
Jean-Claude Waquet

Thématique

Histoire

Suivez-nous